Mal de tête, vision trouble, difficulté à émerger… La soirée d’hier a été bien arrosée et la gueule de bois vient gentiment vous le rappeler!

C’est confirmé: la difficulté à se remettre d’une soirée évolue avec l’âge. Une scientifique américaine a en effet expliqué que plus on est vieux, plus on pâtit des excès de la veille et plus il est difficile de s’en remettre…

L’âge et… la graisse!

Dans un article du New York Times publié le 2 février 2018, le Dr. Lara Ray explique qu’avec les années, notre corps éprouve davantage de difficultés à se remettre en forme après une soirée. La spécialiste en psychologie clinique à l’Université de Californie explique qu’au plus on a l’habitude de boire, au moins les lendemains sont difficiles. « Si vous n’êtes pas allé à une soirée depuis 3 semaines, ça aurait plus un rapport avec votre consommation qu’avec votre âge », explique-t-elle. Jusqu’ici, c’est de la logique, soyons d’accord! 

Mais selon Lara Ray, en réalité, se remettre d’une guindaille dépendrait également de nos graisses. « La même boisson aura un effet plus intoxicant sur une personne avec un indice de masse graisseuse plus élevée », détaille-t-elle.

Du coup, pas de rapport entre l’âge et la graisse? Que neni! Lorsqu’on vieillit, la masse musculaire du corps se transforme

… en graisse! Du coup, qu’on soit un pur fêtard ou simple amateur d’une sortie de temps à autre, à cause de la masse pondérale de notre corps, il est plus compliqué de se remettre d’une soirée arrosée à 35 ans plutôt qu’à 20 ans!

Un conseil?

Pour éviter la gueule de bois du lendemain, le Dr Lara Ray conseille de boire plus lentement et avec modération mais également d’alterner avec des boissons non-alcoolisées, l’eau restant notre meilleure amie dans ce genre de situation!

A LIRE AUSSI: