On l’aurait deviné, c’est désormais scientifiquement prouvé: l’alcool nous rend plus sociable et fait tomber nos inhibitions.

Vous avez sans doute déjà remarqué qu’après quelques cocktails ou verres de vin, vous vous sentez plus sociable et moins timide… C’est désormais scientifiquement prouvé! Le professeur suisse Mathias Liechti a enquêté sur la question.

Résultats flagrants

30 femmes et 30 hommes, âgés de 18 à 50 ans, ont participé à l’étude. La moitié des participants se sont vus offrir un demi-litre de bière classique, alors que l’autre moitié à reçu la même quantité de bière sans alcool. Une série de tests ont ensuite été réalisés sur les enquêtés: empathie, analyse de l’apparence des visages, de l’ouverture à la discussion, etc. Et devinez quoi? Les recherches ont montré que la consommation d’alcool rendait les participants plus empathiques, plus ouverts (même chez les plus réservés d’entre eux) – et avec des visages visiblement plus détendus. Les résultats étaient également plus flagrants chez les femmes que chez les hommes.

Inhibitions sexuelles

L’étude a également montré que les participants ayant consommé de l’alcool étaient visiblement moins inhibés sexuellement que les autres – toujours avec des résultats plus élevés chez les femmes. Selon le professeur Wim van den Brink de la Vrije Universiteit d’Amsterdam, l’étude est intéressante car ses résultats montrent que “la consommation modérée d’alcool rend les gens plus heureux, plus sociables et moins réticents à se livrer à des activités sexuelles”.

Des différences selon les genres

Comment expliquer les différences marquées dans l’effet de l’alcool chez les femmes et chez les hommes? “Ces différences peuvent être expliquées par des disparités dans la concentration d’alcool dans le sang après consommation d’alcool, des inégalités de niveaux de tolérance dans la consommation d’alcool et des facteurs sociaux culturels à prendre en compte” a déclaré van den Brink au journal The Guardian.

Avec modération!