La comfort food n’a jamais aussi bien porté son nom depuis qu’on sait que faire des gâteaux pour les autres est bon pour le moral!

Et si la clé du bonheur se cachait dans notre four? Plusieurs spécialistes américains ont effectué des recherches et ont découvert que cuisiner des gâteaux ou même une autre forme de nourriture pour les autres serait un énorme plus pour notre moral.

Exprimez votre créativité

Donna Pincus, professeure en sciences psychologiques et du cerveau à l’Université de Boston, explique que réaliser des gâteaux constitue une activité boostant notre créativité« Il existe un lien très fort entre la stimulation de la créativité et notre bien-être général […] Il y a un soulagement du stress que les personnes obtiennent en ayant un moyen de s’exprimer », explique-t-elle au Huffington Post.

Le stress a également son rôle à jouer dans le fait de se sentir mal ou déprimé. En cela, la cuisine est un bon moyen de s’évader« Ça implique énormément d’attention […] Si vous vous concentrez sur l’odorat et le goût, [ça] peut mener à une réduction du stress », poursuit Donna Pincus.

Une manière de montrer son amour

Ce n’est pas un secret, on sait à quel point notre moral agit sur notre alimentation. Julie Ohana, une art-thérapeute culinaire, explique que « dans plusieurs cultures […] la nourriture est une manière de montrer son amour ». Réaliser de bons petits plats pour ses proches ou leur offrir des cookies homemade serait donc un excellent moyen pour retrouver la banane, car ça « vous fait sentir que vous avez fait quelque chose de bien pour le monde, ce qui nous conforte quant au sens de notre vie et améliore le lien que nous entretenons avec notre entourage », explique Donna Pincus.

Si vous déprimez, vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire: on enfile son plus joli tablier de cuisine et hop, on s’affaire derrière les fourneaux!

A LIRE AUSSI: