Chaque mois, c’est la même chose. Non seulement vous avez mal au ventre à cause de vos règles, mais en plus votre dos vous fait aussi souffrir. Et si ces douleurs étaient liées?

Vos règles s’accompagnent souvent d’un tas d’autres symptômes secondaires. Outre les classiques crampes au centre, on souffre souvent de nausées, diarrhée, de migraines voire de maux de dos. Mais qu’est ce qui provoquent ces derniers? Pourquoi nos hormones jouent-elles avec nos nerfs?

Vous détestez votre nez, vos lèvres ou vos fesses? C’est la faute de vos règles!

Pourquoi avons-nous mal au dos?

Votre corps fabrique des prostaglandines avant et pendant vos règles. Une substance qui aide notamment à resserrer les muscles de votre ventre. Pendant votre cycle, votre utérus doit en effet se contracter afin d’évacuer les fragments de muqueuse. Si cette hormone est bénéfique pour vos règles, ça l’est moins pour votre dos... De plus ces contractions de l’utérus peuvent exercer une pression sur les vaisseaux sanguins situées dans les environs, ce qui limite voire bloque l’oxygénation des muscles. Si ces douleurs persistent ou augmentent avec le temps, il vaut mieux consulter votre médecin.

Comment réduire la douleur?

Il existe plusieurs moyens pour diminuer les maux de dos, comme la pratique du yoga ou des pilates. Des sports qui permettent de développer et renforcer votre masse musculaire sans trop forcer. Autre piste, booster votre vie sexuelle et multiplier vos orgasmes. Cela vous étonne? Les orgasmes aident parce qu’ils contractent l’utérus. De plus, cela diminue la pression et permet à vos muscles de mieux vous relâcher, l’endorphine agissant comme une sorte d’analgésique naturel. Les bains chauds, les bouilloires et les massages participent également à diminuer vos maux de dos. Si vous ne prenez pas encore la pilule, sachez qu’elle peut aider à diminuer les douleurs pré-menstruelles car elles régulent vos hormones et les rendent moins intenses. Enfin, si vous n’avez pas peur des aiguilles, tentez une séance d’acupuncture.