Temples fabuleux, streetfood à gogo et marchés variés: la capitale thaïlandaise a de nombreux atouts à offrir et constitue le point de départ idéal avant de se lancer dans un tour de la Thaïlande.

Vous allez entamer un tour de la Thaïlande ou vous passez seulement quelques jours dans la capitale thaïlandaise? Voici les 10 activités incontournables à ne surtout pas manquer. Prévoyez votre crème solaire et votre gourde, le climat est on ne peut plus caliente. Même en hiver (la meilleure période pour partir en Thaïlande se situe en janvier), le climat est au beau fixe (misez sur 28-30°).

Wat Arun

Définitivement un must-see de Bangkok! Le Wat Arun, alias le temple de l’aube, se trouve sur la rive droite du fleuve Chao Phraya. Pour y accéder, vous devrez prendre le bateau (pour quelques centimes). Si le temple fait déjà rêver de l’autre côté de la rive, il semble encore plus majestueux une fois arrivé au pied du monument. Ce qui fait son charme incontestable? Sa luminosité, son incroyable symétrie et ses couleurs! Le temple blanc est décoré de statues en porcelaine bleues, vertes, oranges et jaunes. Le spot idéal pour une séance photo Instagram (voici d’ailleurs quelques astuces de pro pour ne pas vous louper).

Les nombreux marchés

Bangkok est également réputée pour ses (très) nombreux marchés! Quartier chinois, marché indien… la capitale recèle de coins intéressants pour tester de nouvelles saveurs et faire quelques bonnes affaires. Le marché incontournable? Chatuchak! Avec ses milliers d’échoppes, le marché est l’endroit idéal pour shopper ses souvenirs et autres cadeaux. Tissus, céramique, vêtements, épices, bijoux…: si vous cherchez de quoi gâter vos amies à votre retour, c’est ici que vous devez faire escale. Hyper accessible en métro, le marché est ouvert uniquement le week-end. On shoppe sans hésiter des petits piments typiques et thé vert matcha. Autre marché que l’on a adoré: le marché aux fleurs, situé dans le quartier du Palais Royal. On adore les échoppes colorées. Oubliez les roses, ici le jasmin, les orchidées et surtout les tagètes sont reines.

Les temples à chaque coin de rue


Lorsque les touristes visitent Bangkok ils se limitent souvent au Wat Arun, Wat Pho et au Grand Palais. Mais il existe tellement d’autres merveilleux temples dans la capitale thaïlandaise! Un de nos coups de coeur: le Wat Benchamabophit. Situé près du palais royal actuel, ce temple est très prisé des touristes chinois, mais entre les vagues de groupes règne un silence apaisant. On adore sa symétrie, ses teintes chaleureuses (rouge, jaune et orange) et ses petites cloches qu’on aime faire sonner. Autres temples à ne pas négliger le Wat Saket, alias the Golden Mount, le Wat Ratchanatdaram (mention spéciale si vous arrivez à le prononcer) et le Wat Suthat.

Un temple se profile sur votre chemin et il n’apparaît pas sur votre carte? Visitez-le (sans déranger nos amis moines bien sûr, le respect est de mise dans ces endroits sacrés). Très souvent, ces temples sont accessibles aux visiteurs (à l’exception des moments de prière, et encore, on vous autorisera souvent à vous balader autour du temple sans faire de bruit). Le must? Passez autour d’un temple au moment des chants de moines, frissons garantis.

La street food

Une publication partagée par Anne Chen (@on_chen_on) le


ENFIN, diront les plus gourmands! Bangkok c’est la capitale de la street food. Petites brochettes de poulet, phad thaï et autres douceurs vous attendent. Ici vous ne croiserez presque jamais de scorpions et araignées grillés (à l’exception des endroits hypra touristiques). Rassemblés en pôles, vous trouverez des marchands de street food PARTOUT, que ce soit dans les quartiers historiques ou excentrés de la ville (vous en croiserez juste nettement moins dans les quartiers plus luxueux). Niveau salé, on craque pour les plats de phad thaï et les nouilles de riz (attention aux curry et autres plats ultra épicés).

Pour les amateurs de sucré, essayez sans hésiter la glace à la noix de coco, un des desserts nationaux, que vous pouvez agrémenter en fonction de vos envies grâce à quelques topings. Mais notre award de la gourmandise va… à la crêpe banane (et c’est une fille qui déteste la banane qui le dit). À peine arrivée à Bangkok, tout le monde me tannait pour que je goûte cette fameuse « Banana pancake » (« Banana Roti »). Une crêpe à la fois moelleuse et croustillante, caramélisée avec un peu de sucre et parsemée de lait concentré. Une tuerie! Par pitié, ne l’essayez surtout pas à Chatuchak et les autres quartiers touristiques comme Khao San Road, misez sur des stands plus typiques. Si elle ne ressemble pas à la photo ci-dessus, OUBLIEZ et continuez votre quête, votre estomac vous remerciera.

Le bateau


Si Bangkok est connue pour ses buildings XXXXL, la ville possède aussi des quartiers plus « aventureux ». Ayant logé à 10km du centre (faites attention quand vous choisissez votre logement, la ville est immense) j’ai eu l’occasion de tester TOUS les moyens de transports. Tuk-tuk, métro, skytrain, taxi, bateau, bus… Si le bus et le taxi sont des solutions peu chères, il faut absolument les éviter en heures de pointes (qui durent presque toute la journée à Bangkok). Pour les taxis et bus vous pouvez les prendre fin de matinée ou en soirée (àpd de 21h-22h, les routes sont plus acceptables). Les métros sont très pratiques mais ne desservent pas toujours toute la ville.

Enfin: le bateau! On vous conseille vivement de jouer la carte de l’aventure et de tenter une fois l’expérience qui ne coûte qu’une poignée de centimes… pour deux. La ville est traversée par le fleuve Chao Phraya: il existe une grande ligne de bateau qui longe les rives où sont situés les plus grands temples, mais, l’expérience la plus typique est  de voyager en bateau sur les plus petits canaux qui parcourent la ville! Préparez-vous à l’aventure vous sautez (littéralement) dans un bateau (évitez les jupes hyper serrées et peu pratiques pour ne pas finir dans l’eau) et vous partez à l’aventure (demandez toujours votre chemin à des locaux car il existe plusieurs lignes). Cela vous fera des souvenirs très drôles !

Un massage à Khao San Road


Khao San Road, c’est le quartier de Bangkok où sortir le soir. Rempli de bars, de boutiques et de marchands de street food: le quartier est lui aussi un incontournable de la ville. On aime y passer en début de soirée pour admirer les lumières et les lanternes colorées. Même si on aime un peu moins le côté over-touristique, c’est l’endroit idéal pour s’essayer au massage sans dépenser trop d’argent (si vous préférez mettre le prix, il y a de nombreux spa plus chic au coeur plus luxueux de la capitale). Dans le quartier populaire de Khao San Road, on vous masse pendant une bonne demi-heure pour 4 euros voire moins. Attention au massage « à la thaï » qui est très intense. Si c’est votre première fois ou si vous êtes sensible, on vous recommande plutôt un massage plus doux. Par contre si vous êtes chatouilleuse comme moi, je vous recommande plutôt de vous faire masser le dos que les pieds (mon masseur en rit sûrement encore).

Mango Sticky rice


Je vous présente le dessert national composé de riz gluant, de mangue sucrée, de cacahuètes croustillantes et de lait de coco. Cela n’a pas l’air dingue, décrit comme ça, mais croyez-moi: c’est une bombe! On adore le côté frais de la mangue associé au croquant des cacahuètes (ou autre toping ajouté, certains mettront plutôt du sésame). On en mange pour cinquante centimes voire un euro dans les échoppes de street food.

Le parc aux varans

Il faut être honnête, Bangkok manque un peu (voire beaucoup) d’espaces verts. Et, même lorsque vous pensez en croiser un, il est plutôt très bétonné comme le parc Lumpini. Mais, si on s’arrête dans ce petit coin vert perdu dans les immenses buildings, ce n’est pas pour ses quelques arbres, mais pour sa faune! Dans le Lumpini, vous croiserez des tortues, des oiseaux originaux (notamment le Koel qui fait des bruits similaires à un orgasme féminin…) mais, surtout, de sympathiques varans! On se promène calmement, on ne dérange surtout pas les animaux et on se moque bien fort des petits rigolos qui se font accidentellement pincer par un Koel parce qu’ils l’ont embêté pour faire un selfie #TrueStory #BienFait #TeamKoel.

Une halte shopping

Le centre-ville de Bangkok, c’est le temple du shopping! Siam Palace, Terminal 21, MBK: les centre commerciaux gigantesques s’enchaînent et se ressemblent. Personnellement, entre le MBK et le Terminal 21, mon coeur ne balance pas! Le deuxième est beaucoup plus agréable et est divisé en quartiers (l’étage ambiance London,…). Chaque étage est décoré de manière originale et les boutiques sont plus variées. On fonce au -1 dans le supermarché pour ramener des tonnes de KitKat Matcha et mangues séchées.

Le Grand Palais et Wat Pho

Le prix d’entrée du Grand Palais est nettement moins bon marché que les autres temples, ce qui peut rebuter quelques touristes plus économes (une quinzaine d’euros au lieu de quelques centimes) mais ce site est d’une richesse incomparable. Si bien que vous ne savez pas où donner de la tête. Temple doré, palais richement sculpté… impossible de ne pas tomber amoureuse de ce site sur lequel vous pourrez également admirer le Temple du Bouddha d’émeraude, Wat Phra Kaeo. Autre site incontournable situé un peu plus loin: le Wat Pho, un temple orné de « chapeaux » géants orange, vert et bleu. Une splendeur à ne surtout pas manquer. C’est dans ce fabuleux temple, le plus vieux de Bangkok, que vous pourrez admirer le Buddha géant en or.

Plus de destinations de rêve: