Quelle chaleur! Pour se rafraîchir, on fonce dans les salles obscures découvrir l’une de ces 5 nouvelles sorties. Silence, on admire!

01

L’HOMME QUI TUA DON QUICHOTTE

Film à la production chaotique, dont le tournage débuta il y a près de vingt ans avec Johnny Depp, Jean Rochefort et Vanessa Paradis (et dont l’échec fut relaté dans le documentaire culte Lost in La Mancha), l’adaptation du Don Quichotte de Cervantès par Terry Gilliam (Brazil, L’Armée des douze singes) voit enfin le jour avec Adam Driver et Jonathan Pryce. Pour ceux qui ont envie de se battre contre des moulins à vent.

  • EN SALLES LE 25/7.
02

FLEUVE NOIR

Vincent Cassel a remplacé Gérard Depardieu au pied levé dans la peau d’un flic dysfonctionnel et déprimé qui enquête sur la disparition d’un adolescent et se confronte aux témoignages contradictoires d’un voisin prof de français (Romain Duris, excellent) et d’une mère particulière (Sandrine Kiberlain). Mais qui protège qui? Érick Zonca (La Vie rêvée des anges) explore les méandres de l’âme humaine dans cette adaptation sombre d’un roman policier de Dror Mishani.

  • EN SALLES LE 8/8.
03

3 FACES

Assigné à résidence en Iran, Jafar Panahi (Ceci n’est pas un film, Taxi Téhéran) poursuit son exploration de la société iranienne à travers le portrait d’une actrice confrontée aux traditions ancestrales. Un film tourné dans l’illégalité qui a obtenu le prix du scénario au dernier Festival de Cannes.

  • EN SALLES LE 8/8.
04

Dogman

Après Gomorra, sur la mafia napolitaine, le cinéaste italien Matteo Garrone s’inspire d’un fait divers brutal de la banlieue déshéritée de Rome avec Dogman, l’histoire d’un toiletteur pour chiens emporté malgré lui dans une spirale de violence. Magnifiquement campé par Marcello Fonte (lauréat du prix d’interprétation au dernier Festival de Cannes), le cinéma de Garrone continue à explorer la violence humaine avec une puissance visuelle rare.

  • EN SALLES LE 1/8.
05

On Chesil Beach

Dans l’Angleterre corsetée des années 60, une jeune violoniste huppée (Saoirse Ronan, la star de Lady Bird) épouse un jeune homme de la classe moyenne (Billy Howle). On Chesil Beach, le premier film de Dominic Cook, révèle sa vraie nature par morceaux, lorsque la première nuit de noces du jeune couple tourne à l’échec. Adaptation d’un roman du grand auteur britannique Ian McEwan (auteur d’Expiation, déjà adapté au cinéma avec Saoirse en enfant coupable dans Reviens-moi), maniant la culpabilité sexuelle, la honte refoulée et la nostalgie d’un amour impossible, le film séduit par son élégance maniériste et son sujet rarement vu au cinéma.

  • EN SALLES LE 15/8.

PLUS DE CULTURE: