Envie de prendre l’air du large le temps d’un week-end? Les plages des Pays-Bas et du Nord de la France sont pleines de jolies découvertes. Nos meilleures adresses à maximum 3 h de voiture de Bruxelles.

01

LES DUNES DE FLANDRE

150 KM DE BRUXELLES 1H45 EN VOITURE

Situées en France, de l’autre côté de la frontière, juste après La Panne, les Dunes de Flandre s’étendent sur 1 000 ha. Si vous rêvez de prendre un bain de nature, la réserve naturelle de la Dune du Perroquet est un passage obligé. Chaque promenade (de 2,5 à 8 km) vous emmène à la découverte des dunes et des polders. Et si cette vue vous plaît, vous pourrez également en profiter depuis le parcours de golf Blue Green Dunkirk Grand Littoral.

SPECTACLE ET BROCANTE

Tous les week-ends du printemps, la petite station de Malo-les-Bains accueille un marché aux puces. Et à l’arrivée de l’été, vous pourrez assister à une foule d’animations de rue. Quant aux fans d’art contemporain, ils ne devront pas attendre le retour de l’été pour visiter le Frac et le Laac, deux musées à ne surtout pas manquer. Une petite faim? Les gaufres de Dunkerque — de forme ovale, croustillantes et accompagnées d’une pointe de rhum — sont vendues dans de belles boîtes en fer à l’ancienne. De manière générale, les prix des plats dans les restos sont moins élevés qu’à la Côte belge. Et si les moules sont plus petites que chez nous, elles n’en sont pas moins savoureuses. Accompagnez-les d’une bière locale, comme l’Esquelbecq ou encore la Jean Chris Nomad. Pour un lunch dans un cadre idyllique, réservez une table dans le jardin du restaurant Le Soubise, à Coudekerque. Michel Hazebroucq, le chef, a décroché un Bib Gourmand qui récompense l’excellent rapport qualité/prix de ses plats typiques: carbonades, rollmops et autres spécialités flamandes. Côté sports nautiques, ce petit coin de France ne manque pas d’attraits. Vous pourrez y faire du char à voile, du kayak ou encore du longe-côte, un sport étrange — mais excellent pour la ligne — qui consiste à marcher dans la mer armé de pagayes.

HÔTELS ET B&B

L’Escale Malouine est un B&B de charme situé à Malo-les-Bains, non loin de la plage. À découvrir aussi dans les terres: l’hôtel- restaurant La Meunerie. Pour un prix très mini, vous profiterez de ses jolies chambres et des petites perles concoctées par le chef, dont la pintade servie avec un artichaut frit.

02

LA CÔTE D’OPALE

230 KM DE BRUXELLES 2H30 EN VOITURE

La zone côtière française située entre Calais et Berck-sur-Mer offre de nombreuses nouvelles adresses à tester ce printemps, comme l’aquarium Nausicaa de Boulogne-sur-Mer. Si la côte d’Opale vous semble plus lumineuse que les autres stations, cette impression n’est pas uniquement le fruit de votre imagination. La blancheur des rochers et le jaune vibrant des champs de colza ont le chic pour booster votre humeur en un clin d’œil. Surtout si, par chance, la météo est de la partie. Plutôt vallonné, le paysage de la côte d’Opale s’étend sur 120 km au départ du cap Blanc-Nez et du cap Gris-Nez. Par beau temps, vous pouvez apercevoir les falaises de Douvres de l’autre côté du canal. Et si vous avez envie de passer d’un cap à l’autre à pied, notez que la durée de la balade dépend fortement de l’intensité du vent. Soit vous êtes poussé par lui, soit vous devez le contrer. Dans ce cas, la promenade peut durer jusqu’à 4 heures. En plus des très jolis paysages, il faut prendre le temps d’admirer les maisons de pêcheurs d’Audresselles ainsi que le fort d’Ambleteuse.

Les pêcheurs ne manquent jamais de vous conseiller de petits restos typiques, comme La Marie Galante et Au Petit Bonheur à Audresselles ou encore La Sirène à Audinghen. Pour déguster des bières locales (La Blanche de Wissant et La Noire de Slack), faites un saut à la Brasserie artisanale des 2 Caps. Situé à mi-chemin entre les deux caps, Wissant est un spot très fréquenté par les amateurs de kitesurf. Mais pas seulement: la très belle lumière qui baigne la côte d’Opale n’a pas manqué de séduire les artistes qui viennent y chercher l’inspiration. Un parcours de 7 km jalonné d’œuvres permet d’ailleurs d’en découvrir certaines. Après cette promenade, arrêtez-vous un instant au bar La Plage ou, pour un lunch bio, au bistro Le Green. Si vous longez la côte en direction du sud, vous passerez par de très jolies petites villes balnéaires reconnaissables à leurs maisons aux façades anglo-normandes, comme Wimereux. Les villas de style Belle Époque apportent une touche de couleur à la digue. Dominique, la propriétaire du B&B Villa du bonheur, compte de nombreux golfeurs parmi ses clients. Normal: vous trouverez pas moins de six beaux parcours dans les environs. À découvrir aussi: Boulogne-sur-Mer, l’un des plus grands ports de pêche de France. Et si l’univers sous-marin vous fascine, ne manquez pas de visiter Nausicaa, le plus grand aquarium marin d’Europe. D’autant qu’il rouvre le 19 mai après d’importants travaux d’agrandissement et de modernisation. Le bassin de 10 000 m3 renferme pas moins de 60 000 espèces marines.

HÔTELS ET RESTOS À FOISON

Récemment rénové dans un esprit design, l’Hôtel Métropole se situe à 5 minutes de là. Pour un séjour gourmand, réservez une chambre à l’hôtel-restaurant La Matelote. Le chef Tony Lestienne est également à la tête des Jardins de La Matelote, d’une boulangerie et, depuis peu, du salon de thé Lestienne. Sur le chemin du retour, arrêtez- vous à Calais, le temps de visiter «Haute Dentelle», une exposition consacrée à l’utilisation de la dentelle en haute couture (dès le 9 juin à la Cité de la dentelle et de la mode). Vous pourrez y admirer des créations signées Chanel, Valentino, Dior…

03

LA ZÉLANDE

130 KM DE BRUXELLES 1H40 EN VOITURE

Si les plages de la côte néerlandaise sont si belles, c’est qu’il est interdit de construire des buildings le long de la digue. Les amoureux de la nature vont donc adorer passer de l’autre côté de la frontière, histoire de pouvoir s’offrir un pique-nique dans les dunes. Se réveiller sur ces plages désertes, écouter le bruit des vagues et observer le ballet des mouettes au-dessus de sa tête constituent une expérience unique. Surtout si vous vous y arrêtez au lever du soleil, lorsqu’il brille sur la surface de la mer.

BALADE LE LONG DES VAGUES

Pour vivre cette expérience unique, le mieux est de réserver une chambre dans les petites maisons de plage design de Nieuwvliet-Bad et Groede. Prenez ensuite la direction de Cadzand, un petit village situé plus à l’ouest. Son port de yachts est aussi le repère du chef Sergio Hermans, propriétaires de deux restaurants très en vue: Pure C et AIRrepublic. Attention: si vous voulez décrocher une table, il est préférable de réserver un mois à l’avance. Sa cuisine, très locale, se veut à la fois pure et inspirée.

Dans un registre plus abordable, vous pouvez également vous arrêter à l’AIRcafé, le temps de dévorer un pistolet garni de crevettes grises en profitant d’une sublime vue sur la réserve du Zwin. Si vous continuez votre route en direction des terres, vous arrivez à Retranchement. Cette balade vous permet de découvrir plus de 158 ha de nature préservée. Vous pouvez aussi louer un vélo et suivre la piste cyclable en direction de Sluis pendant 14 km. En guise de récompense, arrêtez-vous à la brasserie De Eetboetiek, tenue par Michel, le frère de Sergio.

ADMIRER LES PHOQUES

Au départ de Nieuwvliet, votre promenade à vélo vous emmène, plus à l’est et au-delà des polders, jusqu’à l’embouchure de l’Escaut. Là-bas, vous avez de grandes chances de pouvoir admirer des phoques qui se prélassent sur les bancs de sable entre Breskens et Hoofdplaat. À marée basse, on peut les observer à la jumelle. À moins d’opter pour une minicroisière à bord du De Festijn au départ de Breskens, afin de les voir de tout près. On peut également en voir en embarquant à bord d’un ferry en direction de Vlissingen, point de chute idéal pour séjourner dans les jolies petites maisons de plage qui viennent d’être inaugurées sous la promenade. En juillet et en août, il est possible de découvrir la cuisine du chef Michel Louws au sein de De Timmerfabriek.

Plus d’inspiration plage et vacances dans le GAEL de mai, disponible en librairie!

Gael mai

On part où, cet été?