Ne blâmez pas vos collègues s’ils font une remarque stupide cette semaine ou s’ils sont moins productifs que d’habitude. Selon des recherches, il s’avère que nos cerveaux travaillent plus lentement lorsque le thermomètre grimpe. La canicule nous rendrait-elle moins intelligents?

PS: vous n’arrivez pas à dormir? Voici 10 astuces pour bien vous reposer pendant la chaleur!

La recherche a été menée à l’Université de Boston. 44 étudiants vivant en kot ont du exécuter des exercices pendant 12 jours. Au moment des tests – en 2016 – une vague de chaleur s’est produite à Boston. Les étudiants souffraient beaucoup de la canicule. Un groupe a effectué des tests dans une pièce sans climatisation où la température était d’environ 27,6 degrés. L’autre groupe a eu droit à de l’air conditionné et les étudiants ont effectué leurs tests dans une pièce où il faisait 21,6 degrés.

Des résultats catastrophiques

Qu’est-ce qui s’est passé? Les étudiants dans la pièce sans clim ont fait beaucoup plus d’erreurs que l’autre groupe. Conclusion: les chercheurs ont passé les résultats au peigne fin et ont découvert que notre cerveau fonctionnait 13% plus lentement quand il faisait chaud. La raison n’est malheureusement pas encore très claire. Selon les chercheurs, notre cerveau serait ralenti car il serait moins bien irrigué. Le neurologue Chris van der Linden a donné une autre explication dans le magazine Humo: « Plus les protéines de notre cerveau sont chaudes, plus elles se dissolvent rapidement. De plus, des substances nocives pourraient être libérées parce que notre corps doit travailler plus fort pour réguler la température de notre cerveau. »

De plus, la chaleur nous épuise et nous rend plus agressifs. Une autre étude scientifique a découvert à quelle température nous étions les plus heureux: 22 degrés, ce serait la clé du bonheur selon les chercheurs.

Image cover: (c) For Love and Lemons

Comment survivre à la canicule?