Avouons qu’on laisserait bien traîner une oreille du côté du cabinet d’un de ces thérapeutes spécialisés dans ce que nous avons de plus intime… Quatre sexologues professionnels lèvent le voile et nous disent qui vient les consulter et pourquoi cette démarche a pu sauver leur relation.

C’est une profession bien mystérieuse qui soulève encore de nombreux tabous. Dans le cadre de notre dossier spécial sur les sexologues, nous avons rencontré 4 experts du lit. Après nous avoir livré leur meilleur conseil, ils reviennent sur les problèmes que les couples rencontrent régulièrement.

01

Trop de porno ou une tromperie

William S. est anthropologue et sexologue clinicien. À 28 ans, il a ouvert son cabinet de sexologie. Il est notamment spécialisé dans les problèmes d’érection et d’orgasme. « La majorité des sexologues qui reçoivent dans un cabinet privé sont des femmes. Pendant ma formation, nous n’étions que trois hommes pour trente femmes. Comme la plupart des hommes préfèrent parler de leurs problèmes sexuels avec un homme, je vois plus d’hommes que de femmes dans mon cabinet. Les hommes qui me consultent souffrent de problèmes d’érection ou d’éjaculation précoce. D’autres ont du mal à se remettre d’une tromperie ou ont abusé du porno. »

02

Le vaginisme

Stéphane B est titulaire d’un master en sciences familiales et sexologiques. Depuis 2002, il officie en tant que sexologue, spécialisé dans les questions de genre et la dépendance au sexe. Contrairement à son collègue, il reçoit plus de femmes.

« Je vois beaucoup de femmes qui ont des douleurs vaginales ou qui se plaignent de vaginisme. Leur gynécologue n’a rien pu détecter d’anormal. Quant aux hommes qui souffrent de problèmes d’érection, il est fréquent qu’ils viennent consulter après une première prise en charge par un urologue. Quand les médicaments prescrits n’aident pas, ils viennent me voir. Quand des personnes se tournent directement vers moi, je les oriente d’abord vers un médecin, histoire de vérifier que rien n’est à signaler sur le plan médical. »

03

Des divergences au sein du couple

Elise R. officie dans un cabinet en tant que sexologue. Elle est spécialisée dans les divergences d’ordre sexuel au sein du couple. « Je reçois beaucoup de couples que des divergences d’ordre sexuel séparent. L’homme a une forte libido, tandis que sa compagne ne ressent pas le besoin de faire l’amour aussi souvent, préférant les baisers et les caresses. Elle a donc tendance à voir le sexe comme une obligation. »

04

Un problème relationnel

Erika P. a étudié les langues germaniques avant de se lancer en tant que sexologue, il y a 16 ans. Sa spécialité: le contexte relationnel d’un problème de couple. « Je m’intéresse beaucoup à l’aspect relationnel du problème pour lequel on vient me consulter. Pour moi, la sexualité est indissociable du volet émotionnel. Lorsqu’un couple m’explique que l’homme a deux fois plus envie de sexe que sa compagne ou l’inverse, ce n’est que le sommet de l’iceberg. Au-delà de ce symptôme précis, mon rôle est de comprendre comment ils vivent leur relation. Il ne m’est presque jamais arrivé d’aider un couple avec une vie sexuelle harmonieuse mais une mauvaise relation de couple. »

SUR LE MÊME SUJET: