Connaissez-vous l’émétophobie? Cette phobie, bien qu’elle soit très courante, est encore souvent méconnue… On vous explique!

Agoraphobie, claustrophobie, phobie sociale ou encore la classique arachnophobie: tant de peurs qui nous paralysent au quotidien et que nous connaissons tous. Mais, certaines phobies sont moins connues que d’autres. Parmi ces craintes méconnues, l’émétophobie, soit la peur de vomir. Bien que cette peur soit si peu populaire, elle toucherait de nombreuses personnes puisque, selon une étude menée par le National Health Service, cette peur serait la troisième phobie la plus répandue outre Manche, derrière l’agoraphobie et la phobie sociale.

C’est quoi exactement?

« Comment peut-on avoir peur d’une chose aussi banale », dirons certains. L’émétophobie, c’est la peur de vomir ou de voir quelqu’un vomir, que ce soit dans le monde réel ou sur petit écran. Si les personnes atteintes de ce trouble sont confrontées à une telle scène, ils subiront des crises d’angoisse, des nausées, des migraines et tout un tas d’autres symptômes. D’où vient cette peur? Selon les scientifiques, cette phobie proviendrait d’un épisode traumatisant en lien (direct ou indirect) avec des vomissements. De violentes nausées pendant la grossesse pourraient ainsi, ultérieurement, provoquer des crises d’émétophobie.

Quelles conséquences au quotidien?

De prime abord, vous ne voyez pas les conséquences de cette phobie? Cette peur est très handicapante car elle est omniprésente au quotidien. Ainsi, une personne atteinte par cette phobie pourrait craindre certains types d’alimentation (et se montrer très pointilleux vis-à-vis de l’hygiène et de certains aliments), les voyages en voiture (besoin de conseils pour vaincre les maux de transports?) ou encore les soirées (une personne atteinte par ce trouble évitera à tout prix d’abuser d’alcool). Outre les conséquences directes sur le quotidien, le plus grand mal des émétophobes, c’est le sentiment d’être incompris par son entourage.

Est-ce que cela se soigne?

Bien entendu, comme toutes les phobies, l’émétophobie se soigne! Tout d’abord, il vous suffira de découvrir l’origine du problème: une grossesse difficile, un traumatisme lié à l’enfance… N’hésitez pas à consulter un psychologue si les symptômes vous handicapent au quotidien!

Plus de peurs étranges: