L’idée d’aller faire une prise de sang ou un vaccin vous terrifie? Ne stressez plus, une technique révolutionnaire vient de voir le jour.

Hallelujah: votre rêve le plus précieux (après celui de manger sans grossir) vient de se réaliser. Oubliez les seringues et les vilaines aiguilles qui hantent vos cauchemars les plus terribles. Plusieurs start-up, comme Tasso ou Seventh Sense, travaillent sur un boîtier qui va révolutionner les prises de sang classiques. Cette dernière vient de passer avec succès les tests sanitaires européens et d’obtenir l’autorisation de commercialiser leur invention en Europe. Le boîtier gagne en popularité outre Atlantique et en Europe, suite à un grand dossier réalisé par le média français L’Express.

Pratique et presque indolore

On ne sait pas de quoi demain sera fait, mais une chose est sûre, ce petit boîtier fera (on l’espère) partie du futur de la médecine! Cette petite boîte remplace à elle seul garrot, aiguilles et seringues. Comment ça fonctionne? Accrochez-le à votre bras, sur une surface préalablement désinfectée et appuyez ensuite sur le bouton poussoir. Ensuite? Laissez le boîtier faire son boulot pendant 2 à 3 minutes et.. c’est fini! En résumé, quelques micro-aiguilles viendront discrètement percer votre peau et prélèveront votre sang. Mais pas de panique, la petite trace laissée par l’appareil disparaît après quelques jours! Easy, rapide et quasiment indolore.

Vous avez la phobie des aiguilles? Cette nouvelle va vous réjouir! - Gael

Un boîtier économique

Cette invention révolutionnaire vous permettra de faire votre prise de sang vous même. Un avantage pratique et aussi ultra économique qui permettra d’accélérer les analyses et de réduire les coûts des prises de sang. Un boîtier qui, à l’instar du test de dépistage HIV à faire chez soi, va faciliter la vie des patients. « Nous le diffuserons d’abord auprès des laboratoires d’analyses: ils auront besoin de moins de personnel qualifié pour les prélèvements et réduiront leurs coûts tout en améliorant l’expérience de leurs patients », a expliqué Stuart Blitz, de Seventh Sense, aux journalistes. Mais l’objectif de la boîte est de permettre au particulier de l’utiliser directement chez eux. Dans ce cas là, il faudra mettre en place un circuit d’acheminement entre les patients et les laboratoires.

Plus d’infos santé: