Les réseaux sociaux prônent, la plupart du temps, le culte de la minceur. Le mouvement « I Weigh », lancé sur Instagram, dit stop à ces diktats.

#IWeigh c’est le nouveau hashtag que l’on peut apercevoir ces derniers jours sur Instagram. Lancé par l’actrice britannique Jameela Jamil, ce mouvement prône ni plus ni moins la body acceptance et dit stop aux clichés des femmes ultra minces qui défilent dans nos fils d’actualité. Avec ce hashtag, on célèbre les exploits des femmes et on contre la beauté standardisée des fitgirls qui envahit les réseaux sociaux.

Un compte Instagram dédié

Pour la comédienne, il est temps de briser ce stéréotype qui attise les complexes. « Je ris toujours les jours, j’aime mon travail, je suis financièrement indépendante, je milite pour les droits des femmes« , peut-on lire de la part de l’actrice sur l’une des publications du compte « I Weigh », le compte qu’elle a créé expressément pour le mouvement. Ce dernier comptabilise à l’heure actuelle plus de 12 400 abonnés.

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

Une publication partagée par I Weigh (@i_weigh) le

Sur ce compte, on retrouve des clichés de femmes qui s’entourent de mots positifs et de ce qu’elles envoient valser pour se sentir mieux dans leurs corps et dans leur tête! Loin d’être axées uniquement sur les rondeurs, certaines femmes vont jusqu’à afficher leur sexualité ou encore leurs troubles mentaux (bipolarité, anxiété, dépression…) puisqu’il s’agit également là de facteurs de complexité et de souffrance.

Certains hommes ont également rejoint le mouvement, dénonçant à leur tour les diktats imposés également au milieu masculin et les clichés qui peuvent en découler. Tout est bon pour s’aimer et nous, on trouve ça juste… génial!

À LIRE AUSSI: