En termes de « je t’aime », vous êtes plutôt timide ou rapide? Effrayée ou sentimentale? Méfiante ou courageuse? Là est toute la question…

Vous êtes au début d’une nouvelle relation? Voici le nombre de rendez-vous qu’il ne faudrait pas dépasser par semaine selon la science!

Une tâche complexe

Parfois, le coup de foudre (même s’il n’existe pas… C’est la science qui le dit!) et le bonheur à l’état pur nous tombent dessus, sans qu’on ait rien demandé à personne. Dans ces cas-là, coeur battant la chamade et papillons dans le ventre, dire « je t’aime » semble être la chose la plus naturelle du monde. Sauf que ce n’est pas toujours le cas et qu’il arrive que malgré un amour certain pour la personne, prononcer ces trois mots relèvent d’une véritable épreuve.

Le site britannique Matress Online a analysé les habitudes des couples dans leur chambre à coucher. 1 000 Britanniques ont ainsi été sondés afin de connaître la réponse à cette fameuse et douloureuse question: « Combien de temps avez-vous attendu avant de dire ‘je t’aime’?« . Verdict? Hommes et femmes confondus, plus de la moitié des participants au sondage ont déclaré attendre trois mois, voire plus (56% des femmes et 52% des hommes). A côté de ça, un tiers des femmes disent avoir attendu un à trois mois pour déclarer leur flamme.

La palme du « je t’aime » revient…

Aux hommes! Eh oui, un constat marquant ressort de ce sondage: les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à sortir la formule magique et romantique en début de relation. 5% d’entre eux estiment qu’une semaine est suffisante pour dire « je t’aime », contre 2% pour les femmes.

Ceci devrait vous intéresser