Pas évident d’entamer une nouvelle relation! D’un côté, on on meurt d’envie de voir Jules tout le temps, de l’autre il faut se faire désirer et surtout ne pas l’oppresser (ça serait dommage de faire fuir votre nouveau compagnon après 10 mois de célibat…). Que faire? Pour vous aider, des scientifiques se sont penchés sur le sujet et ont révélé combien de « dates » par semaine vous pouviez vous permettre.

Deux fois par semaine

Le nombre de rendez-vous idéal selon le psychiatre Scott Carroll, auteur du livre « Don’t Settle: how to marry the man you were meant for », un bouquin qui livre de nombreux conseils sur le mariage? Deux rencards par semaine grand maximum, surtout pendant les premiers mois! Pourquoi? Afin de laisser du temps aux sentiments pour se développer et s’installer durablement. Le journal The Independent, qui a publié une interview du psychiatre, ajoute également que la distance est très importante durant les premiers mois. Elle permet aux amoureux de juger objectivement leur relation et débusquer des éventuels problèmes qui n’auraient pas été décelés si vous aviez passé toute la semaine avec votre nouveau Jules. Du genre: êtes-vous réellement amoureuse? Voici 7 signes qui ne mentent pas!

Au moins on se voit, au mieux on se porte

Certains psychologues vont encore plus loin! Dans le magazine Psychology Today, le docteur Seth Meyers affirme qu’un date par semaine suffit pour bâtir un couple solide. Selon le psychologue, il ne faut surtout pas laisser le sexe anesthésier les éventuels sentiments. L’expert estime que le sexe intensifierait les sentiments, mais malheureusement ce phénomène ne dure pas et l’illusion de ce sentiment amoureux peut vite s’estomper.

Autre problème lié à de trop nombreux rencards: à force de voir votre nouveau chéri hyper souvent, vous pensez le connaître plus rapidement alors qu’il faut quelques mois pour apprendre à bien se connaître et pour que la confiance s’installe.

Quid des fusionnels?

On connaît toutes deux amoureux qui ont accroché aussi vite que l’éclair et qui ne se sont pas quittés depuis. Comment ont-il réussi à tenir le coup alors? Seth Meyers estime que les couples hyper fusionnels peuvent sans problème tenir le coup. Cependant, c’est plus rare et il faut tomber sur une personne qui a les mêmes attentes…

Pour une histoire qui dure