L’effervescence autour de la famille royale est palpable: d’ici quelques jours, voire quelques heures, les Britanniques auront un nouveau royal baby à acclamer. Pendant que la presse s’amasse aux portes du Frogmore Cottage où réside le couple royal, les parieurs s’amusent à pronostiquer le sexe et le nom du futur bébé. Et si le Palais lui même avait tout révélé, par accident?

Baby boy or baby girl?

Toute la presse britannique est en émoi: la Duchesse de Sussex semble avoir dépassé la date du terme de sa grossesse et l’arrivée du « royal baby » est imminente. Si le Palais a déjà annoncé que le couple ferait tout pour limiter la médiatisation de l’arrivée de leur premier enfant, il peut difficilement empêcher les parieurs de spéculer sur le nom et le sexe du bébé. Mais un indice de taille, délivré par le palais lui même, pourrait bien faire pencher les mises. Selon certaines sources, il faudrait s’attendre à un baby boy. Explications!

Une « erreur » informatique

Comment le palais a-t-il pu laisser passer un tel scoop? Il serait simplement question d’informatique, selon le journal L’Express. Pour faire simple, chaque membre de la famille royale possède sa propre page avec sa biographie et ses dernières actualités. Ainsi, si vous tapez www.royal.uk/princelouis ou www.royal.uk/princess-charlotte, vous tombez sur des photos et des actu relatives aux bambins de Kate et William. Que se passe-t-il si vous vous trompez de nom? Une page erreur s’affiche.

Jusque là, rien ne prouve le sexe de l’enfant nous direz-vous, mais des journalistes ont remarqué que, lorsque vous effectuez les mêmes recherches avec les prénoms Alexander, James et Arthur: elles vous amènent sur la page d’accueil du site. Ces trois noms sont actuellement en tête du classement des potentiels prénoms que le couple pourrait donner à leur éventuel petit garçon.

Lorsque les internautes ont essayé avec des prénoms féminins ou d’autres prénoms masculins, ils sont retombés sur la fameuse page « error ». Ce problème technique pourrait donc signifier que ces pages sont actuellement retravaillées par le pôle communication du Palais et qu’elles seraient « mises en stand-by » en attendant la naissance et l’annonce du prénom du Royal Baby. Un indice de taille qui sera confirmé ou infirmé dans les prochains jours…

Plus de royal news: