GAEL a eu l’honneur de rencontrer Sang Hoon Degeimbre, le chef de l’Air du Temps! L’occasion de découvrir le brillant esprit qui se cache sous cette toque.

Chef superstar

« San », c’est une star. Deux étoiles au Michelin et des récompenses tellement nombreuses qu’elles sont impossibles à citer, c’est pas mal pour cet ancien apprenti en boucherie à la timidité presque maladive. Adopté à 5 ans, il quitte la Corée pour la Wallonie. Le sympathique chef est revenu pour nous sur son parcours, riche en bouleversements. Petit, il se passionne pour les plantes et veut être pharmacien. Il sera — bizarrement — dirigé vers la boucherie. Il s’intéresse au vin, finit troisième au concours du meilleur sommelier de BelgiqueSes inspirations, ses angoisses, la gestion de son fabuleux restaurant, l’Air du Temps, le chef s’est également livré sur les coulisses de sa cuisine.

Mais Sang Hoon Degeimbre, ce n’est pas qu’un chef extrêmement talentueux, c’est aussi un entrepreneur. Une âme créative qui puise ses inspirations auprès des personnes qu’il rencontre, comme c’est le cas de Yeba Olayé, une ancienne génie de la finance qui a tout plaqué pour se lancer dans la création de sacs. Une rencontre détonnante et pleine d’humour qui a eu lieu autour d’un potier.

Notre GAEL Guest s’était également confié sur ses racines coréennes et son retour au pays avec ses adorables filles. Arrivé très jeune en Belgique, il a dû faire face aux éternels clichés. Son associée et la mère de ses filles, Carine, nous a également dressé un charmant portrait de Sang.

Pour cette rencontre riche en partage et en émotions, merci Sang Hoon Degeimbre!

PLUS DE GUESTS: