Marie Honnay nous présente chaque mois une initiative locale qui la fait vibrer. En octobre, Kelly, une petite marque encore discrète mais qui adore oser.

La personne derrière la marque ?

Clément De Clerq, un quadra bruxellois qui a toujours baigné dans la mode. Sa maman est propriétaire d’une boutique de vêtements à Ixelles. Plutôt que de la rejoindre, il a préféré créer la sienne, histoire de raconter sa propre histoire. Celle d’une fille (il dit que c’est « lui en fille ») qui aime prendre le contre-pied des tendances ; une fille qui n’a pas peur d’arriver à une soirée « trop bien habillée ». Suivre les codes établis ? Pas le genre de Clément, qui a choisi, lorsqu’il a déménagé sa boutique de la rue Darwin à la place Brugmann, de développer Kelly, une petite marque pensée pour compléter les pièces d’autres labels présents dans le magasin. Lancée en 2018 par ce garçon doté d’un vrai flair stylistique — mais qui s’excuserait presque de ne pas avoir étudié la mode —, Kelly propose un vestiaire complet qui habille les femmes dans un esprit chic, mais pas coincé.

Label et la Belge: Kelly, la petite bruxelloise qui ose

Pourquoi je craque ?

Parce que j’aime les gens capables de prendre des risques, de se remettre en question et de ne pas forcément être là où on les attend. Imaginées à Bruxelles et produites en Italie, la trentaine de pièces de cette collection automne 2021 se veulent classiques sans être banales ou barbantes. On sent chez Clément De Clerq une envie assumée de pousser la femme à oser des pièces et des styles qu’elle n’avait jamais pensé pouvoir porter. « Trop de femmes se sentent freinées dans leurs envies mode sous des prétextes peu fondés. Avec Kelly, j’ai envie de leur offrir la possibilité de dépasser leurs limites en se libérant de leurs idées préconçues sur la mode et leur propre apparence. »

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La pièce à s’offrir ?

Toutes les pièces en velours — une matière à la fois chic et confortable — de la collection : la chemise, pièce phare de la saison (déclinée en plusieurs couleurs), le pantalon de jogging resserré dans le bas (un must avec une basket ou un escarpin), le blazer chic, mais aussi la robe esprit danseuse. J’aime aussi le pantalon à revers (disponible dans plusieurs couleurs) et les manteaux : un teddy cosy comme un gros nounours et le manteau- chemise, qui vous donne un max d’allure l’air de rien.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

LISEZ AUSSI: