Comment voyager sans mettre en péril vos convictions climatiques? Quelques astuces pour limiter les dégâts environnementaux.

Envie d’un mode de vie plus green? Appliquez-vous déjà ces 7 astuces pour adopter une routine plus écologique?

C’est le premier argument de ceux qui s’opposent aux marches contre le climat. « Il faut arrêter de prendre l’avion, alors! ». Mais faut-il forcément arrêter de voyager pour manifester pour des changements politiques en faveur du climat? Doit-on arrêter de parcourir le monde si on veut se plaindre des entreprises qui polluent en masse avec l’aval des états? Dans tous les cas, certains gestes peuvent nous aider limiter l’impact de nos voyages sur la planète. 

01

Eviter les déplacements de courtes distances en avion

On le sait: l’avion est l’un des moyens de transport les plus polluants. Paris, Londres, Cologne: tant de destinations qui peuvent se faire en voiture, en bus voire en train. Evitez de prendre l’avion pour des distances aussi courtes – surtout sachant que l’avion est le plus polluant lorsqu’il décolle. Evitez également les vols internes: regardez d’abord s’il existe d’autres moyens de transport pour accéder à la ville ou au site que vous souhaitez rejoindre. Vous voyagez en voiture? N’oubliez pas que vous consommez plus de carburant sur les autoroutes car vous roulez plus vite, optez si possible pour les routes nationales.

02

Attention à la nature!

Qui ne rêve pas de parcourir l’Islande ou d’autres pays où la nature est encore reine? Ces pays sont très attentifs à la nature et ont adopté de nombreuses lois afin de la protéger. Par exemple, en Islande, hors de question de s’arrêter n’importe où pour faire des photos. Vous devez vous arrêtez uniquement dans les zones adaptées (c’est moins dangereux et en plus ça permet de protéger l’environnement). Vous campez? Ne laissez aucun déchet derrière vous. Pour les road-trips en voiture, prenez des sacs poubelle avant de partir afin de jeter facilement vos déchets. Evitez aussi de cueillir des fleurs ou de ramener des minéraux de votre voyage.

03

Allez-y mollo sur la clim

Autre geste pour limiter son impact: ne pas abuser de la climatisation à l’hôtel mais aussi en voiture (la climatisation augmentant la consommation de carburant). D’ailleurs, évitez les grandes chaînes d’hôtels, optez pour des lodges éco-responsables ou pour du couchsurfing.

04

Privilégiez la cuisine locale

Vous êtes dans un hôtel? Désertez leurs restaurants! Ces buffets XXL sont souvent à l’origine de gaspillage alimentaire… Privilégiez des restaurants locaux, vous ferez tourner l’économie locale tout en limitant le gaspillage (et en plus ce sera meilleur pour votre ligne). Autre geste à adopter si vous logez à l’hôtel, demandez à ce que vos serviettes ne soient pas changées tous les jours. Faites-les sécher au soleil et réutilisez-les.

05

Changez de crème solaire

Le saviez-vous? La crème solaire serait l’une des principales sources de pollutions des océans… Gloups! La crème solaire et ses composants chimiques ravageraient les coraux. Certaines réserves naturelles ont commencé à sévir en interdisant le port de crème à proximité des coraux. On ne vous demande pas bien sûr de laisser votre peau brûler, mais si vous optiez pour des crèmes solaires bio et naturelles?

+ de gestes pour le climat: