A l’occasion de la 60ème édition du Salon des Vacances, les organisateurs ont interrogé les Belges quant à leurs habitudes à l’étranger…

Cette année, le Salon des Vacances va souffler ses 60 bougies! Du jeudi 1er février au dimanche 4 février à Brussels Expo, vous pourrez découvrir une série de destinations lors de ce salon qui est connu pour être le plus grand événement consacré au tourisme en Belgique! Pour célébrer cet anniversaire en beauté, les organisateurs ont mené une grande enquête sur les habitudes des Belges en vacances.

Plus de Belges en vacances:

Première conclusion de l’étude: le nombre de Belges partant en vacances a considérablement augmenté au cours de ces soixante dernières années. Good news! Dans les années 60, seul un tiers des répondants affirmait être parti en vacances tandis que la moitié de la population belge (53 %) a pu profiter de vacances bien méritées en 2010. Autre information, les Belges profitent de plus en plus de leurs congés pour partir à l’étranger! Dans les années 60, plus d’un Belge sur deux (55 %) prenait la décision de rester en Belgique pour les vacances (privilégiant la mer du Nord ou les Ardennes). Aujourd’hui, seul 1 Belge sur 5 préfère rester au pays.

Les destinations favorites des Belges

Quand ils quittent leur plat pays, les Belges misent sur des valeurs sûres comme la France, l’Espagne ou encore l’Italie. Une autre tendance qui s’est dessinée ces dernières années: la popularisation des voyages entre amis. Dans les années 60, plus de 8 Belges sur 10 partaient en famille! À l’époque, seuls 6% des Belges partaient en vacances entre amis alors qu’aujourd’hui ce chiffre frôle les 25%. Autre tendance, les voyages en solo: ce type de voyage concerne aujourd’hui près d’un Belge sur 10 alors qu’à l’époque il n’attirait que 3 Belges sur 100!
L’explication? Il y a plus de célibataires! Le trendwatcher Herman Konings a commenté ces résultats : « Voyager entre amis ou en solitaire s’est considérablement popularisé au cours de ces dernières années. Cette tendance est en lien direct avec celle des « singles ». Le nombre de Belges célibataires a effectivement considérablement augmenté durant les années 1980 et 1990. Le nombre de célibataires en Belgique s’élevait à 20 % dans les années 70 et devrait atteindre 50 % d’ici 2020″

Moins de camping

Alors que le camping était un choix privilégié par les Belges (22 %) dans les années 60, sa popularité a diminué au fil des années. Aujourd’hui, les Belges préfèrent le confort et le glamour des hôtels dont l’offre s’est diversifiée au cours des dernières années. Actuellement, seulement 10 % des répondants affirment choisir le camping lorsqu’ils partent en vacances alors qu’un Belge sur deux (50 %) privilégie l’hôtel et que 19 % optent pour la location d’une maison ou d’un appartement de vacances.

+ de destinations: