Vous rêvez d’apercevoir des aurores boréales, mais vous ne savez pas où aller ni comment vous y prendre? Notre guide pour passer la plus féérique des nuits.

C’est un spectacle qui laisse rêveur: des nuées rose-orangées ou vertes qui dansent dans la nuit sombre illuminant subtilement les alentours. Qui n’a jamais rêvé d’apercevoir des aurores boréales? Parce qu’il est aussi beau que rare, ce spectacle féérique ne peut pas s’admirer n’importe quand, ni n’importe où. La bonne destination, la période idéale et les astuces pour les photographier: on vous livre tous nos conseils pour admirer l’un des plus beaux spectacles de la nature!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par MisterFly (@misterfly_fr) le

Où apercevoir des aurores boréales?

Même si nous parlons souvent d’aurores boréales, sachez qu’il existe deux types d’aurores: les boréales et les australes. Les premières s’aperçoivent dans l’hémisphère Nord alors que les deuxième s’observent dans le Sud. Pour en voir, vous devez vous approcher le plus possible des Pôles, car c’est dans cette région que se produit le phénomène. Concrètement, cela veut dire que vous pouvez apercevoir des aurores boréales en Islande, au Canada, en Norvège, en Suède, en Finlande, au Groenland et en Laponie. Pour les aurores australes, rendez-vous en Patagonie, dans le sud de la Nouvelle-Zélande et l’île de Tasmanie. En cas d’activité solaire extrêmement intense, vous pouvez en apercevoir dans d’autres régions, ainsi certains ont pu apercevoir de faibles nuées vertes en Belgique en 2015, mais c’est extrêmement rare.

Tromso, Norvège

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tromsø, Norway 🌍 (@tromsolove) le

Îles Lofoten, Norvège

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LOFOTEN 🇳🇴 (@lofoten) le

Jökulsárlón, Islande

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Diseño de Viajes 🌍✈️ (@viajesjuanwalking) le

Snaefellsnes, Islande

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Show Us Your Best Travel Pics! (@showyourtravelpics) le

Ivalo, Finlande

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Outi Maijanen (@ohannelem) le

Nuuk, Groenland

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Matthew Littlewood (@littlewood.photography) le

Whitehorse, Canada

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Clint Malson (@letterboxstudios) le

Quand partir?

Pour apercevoir des aurores boréales, il est recommandé de voyager dans l’un des pays cité ci-dessus entre septembre et mars, car les nuits sont plus longues dans cette région. En théorie, les aurores sont plus intenses en décembre et janvier, cependant il faut tenir compte des conditions météorologiques qui sont souvent plus instables durant cette période. Ainsi certains experts recommandent davantage les mois de septembre et mars. Attention cependant: si la période est plus calme niveau touristique, prévoyez bien votre séjour: restez à l’affut des conditions météorologiques (qui changent très rapidement). Etablissez aussi des programmes précis car les journées sont très courtes en hiver (pour décembre, le soleil se lève à 10h et se couche à 16h). Pour les aurores australes, c’est l’inverse: rendez-vous entre mai et octobre.

  • La bonne astuce? Pour connaître vos chances d’en apercevoir, téléchargez des applications (My Aurore Forecast) ou rendez-vous sur des sites spécialisés qui vous calculent la probabilité d’apercevoir des aurores polaires en fonction des conditions météorologiques actuelles. Un très bon outil pour ne pas veiller toute la nuit au froid pour rien.

Comment les photographier?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Johan Lolos (@lebackpacker) le

Un must-have: le trépied! Pour photographier des aurores boréales ou australes, on vous déconseille de faire des photos à main car il faut privilégier un temps d’exposition assez long. Ainsi, si vous faites vos photos à la main, elles risquent d’être floues. Attention cependant, les aurores ne ressemblent pas toujours aux photos ultra léchées d’Instagram! Pour avoir de superbes photos, ces photographes misent sur un temps d’exposition long. Ils capturent ainsi plusieurs aurores en une photo, des aurores qui ne sont parfois pas visibles à l’oeil nu! Autre must-have: une batterie supplémentaire, car les batteries d’appareil photo ont tendance à se vider rapidement à cause du froid. Il faut également se munir d’un bon appareil photo réflex qui vous permet de faire des réglages manuels et qui possède une grande sensibilité ISO.

  • En résumé: on monte les ISO (800, 1600), on privilégie un temps d’exposition long (une dizaine de secondes si l’aurore est forte, une trentaine si elle est plus faible) et on stabilise son appareil.

Cover: © Johny Goerend, unsplash

Plus de destinations exceptionnelles: