On entend encore trop souvent dire « le football c’est un sport d’hommes ». Il est temps de laisser les préjugés de côté: prenez les devants et apportez votre soutien aux équipes qui participeront à la huitième édition de la Coupe du Monde de football féminin. Par Charlotte Julaude.

Vous ne connaissez rien au foot féminin et vous vous sentez prête à plonger dans cet univers sportif passionnant? Voilà tout ce que vous devez savoir sur ce sport en pleine émancipation.

Les 3 visages à suivre pendant le tournoi

Aucun doute, les joueuses de football féminin restent très méconnues du grand public. Une étude récente souligne que seuls 3% de la part médiatique destinée au football est consacrée au football féminin. Le dispositif mis en place par les médias pour la Coupe du Monde a pour objectif de mettre en lumière cette discipline qui reste le parent pauvre du football.

Kadidiatou Diani, attaquante de l’équipe de France.

Reconnue pour sa vitesse et ses centres, la joueuse de 24 ans compte bien tout donner et emmener les Bleus à la victoire. ‘Kady’ a fait ses preuves cette saison au PSG, les supporters placent donc beaucoup d’espoir en la buteuse pour ce Mondial!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Kady🎀 (@kady944) le

Marta Vieira da Silva, attaquante au Pride d’Orlando (Floride). 

Elle a été sacrée six fois « Meilleure footballeuse de l’année » par la FIFA en 2006, 2007, 2008, 2009 2010 et 2018. « Elle est considérée comme l’une des meilleures joueuses de tous les temps et se classe 4e au premier Ballon d’or féminin en 2018″.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par martavsilva10 (@martavsilva10) le

Alex Morgan, joueuse internationale américaine.

Cette joueuse est un pilier du football féminin, capable de faire basculer un match à tout moment. Elle compte plus de cinq millions d’abonnés sur Instagram. En 2012, elle a été élue troisième meilleure joueuse du monde par la FIFA.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Alex Morgan (@alexmorgan13) le

Le saviez-vous?

Grâce à cet événement qui a pris une ampleur importante, ce sport commence à se faire reconnaitre sur la scène internationale. Pour l’occasion, un babyfoot féminin a été commercialisé, un détail qui peut sembler anodin, mais qui marque quand même un grand pas pour le football féminin. 

C’est la première année où les joueuses françaises ont eu droit à un maillot personnalisé. Le design de celui-ci a spécialement été dessiné par Nike pour les joueuses de l’équipe de France. La tendance « petit pois » a été mise à l’honneur pour le plus grand bonheur des joueuses (ou pas …).

Ada Hederberg, la détenante du titre du ballon d’or ne participera pas au tournoi. Un comble pour la joueuse suédoise première lauréate de ce prix, néanmoins vous pourrez la retrouver tout au long de la compétition par le biais de ses chroniques sur TF1. Elle ne sera donc pas présente sur le terrain mais vous aurez l’occasion de l’apercevoir sur vos écrans.

Le football est-il réservé aux hommes?

S’il reste encore des efforts à faire pour donner ses lettres de noblesses au foot féminin, on peut dire que les mentalités comment à évoluer. L’étiquette masculine qui caractérise cette discipline se dissipe petit à petit, le niveau qu’acquièrent les équipes encourage le suivi des matchs et l’abolition des clichés. On attend d’ailleurs un nombre record de téléspectateurs pour cette huitième Coupe du Monde de football féminin.

À LIRE ENSUITE: