Anne Barrès avait 24 ans lorsqu’elle s’est rendue compte de son cauchemar: elle souffrait d’obésité morbide. Suite a un déclic, elle a décidé de se battre et de se mettre au crossfit. Témoignage d’une nana pleine de volonté qui a vaincu son obésité.

Le déclic

D’origine Parisienne, Anne habite en Belgique depuis déjà 7 ans. Elle n’a jamais été vraiment sportive et elle s’est retrouvée dans un cercle vicieux: la boulimie. À 24 ans, la jeune femme pesait 147 kilos. Elle avait atteint le stade de ce qu’on appelle l’obésité morbide. Elle éprouvait de la difficulté à se lever de son canapé, à lacer ses chaussures sans avoir un mal de dos et marcher sans être essoufflée. Elle en était devenue sédentaire.

C’est lors d’une journée à Disneyland Paris que le déclic arrive: Anne s’empresse de faire l’attraction « Crush Coaster », mais est coupée dans son élan, se voyant refuser l’entrée car son poids est trop conséquent pour l’attraction. C’est a ce moment qu’Anne comprend que son poids est un vrai problème.

 Une nouvelle addiction

Après avoir fini ses études, Anne voulait perdre du poids et recourir à l’opération du bypass ou encore de la « sleeve ». Alors qu’elle en discutait dans le canapé avec Massi, son meilleur ami et coach de crossfit, il lui proposa: « Et pourquoi tu ne tenterais pas le crossfit?« . Si Anne n’est pas franchement tentée au premier abord, elle se laisse finalement convaincre. Pourquoi pas, après-tout?

« J’ai vomis à la première séance. Je ne voulais plus y retourner ensuite. Mais grâce aux encouragements de Massi, j’ai continué. », raconte Anne. Aux premiers entrainements de crossfit, elle faisait des exercices habituellement simples, comme les squats, mais c’était très dur à cause de son poids: elle devait utiliser une chaise et s’assoir dessus pour réaliser cet exercice. Au fur et à mesure, ça allait mieux. Malgré les courbatures, en 3 semaines, Anne avait déjà perdu 6 kilos et surtout, elle marchait sans être essoufflée. Elle ressentait surtout un immense sentiment de bien être après ses séances de crossfit.

Tout le monde sait que pour avoir des résultats, il faut soigner son alimentation. Alors, on l’a initié à la nutrition: préparer ses plats soi même et ne pas acheter des plats préparés, faire attention aux glucides, etc. Elle a même créé son Instagram « @Annebarres«  pour partager ses recettes et son parcours avec ses 11.000 abonnés.

Aujourd’hui, plus déterminée que jamais !

En un an et demi, Anne a perdu 62 kilos grâce au crossfit, à son alimentation et surtout, grâce au soutien de son coach. « Même si, parfois, c’est difficile de garder le rythme, je sais que je ne pourrais pas arrêter le crossfit. C’est mon échappatoire et si je n’y vais pas, je déprime. Le principe de ce sport, c’est de se dépasser tout le temps et de se battre contre ses propres démons. Le crossfit c’est devenu une addiction pour mon bien-être personnel! » explique-t-elle.

Actuellement, la jeune femme pratique 5 fois par semaine du sport. Elle allie crossfit, natation et sport à la maison. Elle aimerait encore perdre 20 kilos pour atteindre son objectif. Anne peut désormais bouger, danser, courir sans être la première fatiguée et ni la dernière à se motiver. « Le crossfit m’a sauvé la vie » finit-elle.

 À LIRE AUSSI: