Mais non, septembre n’est pas maussade! Entre concerts, expos et projections, tout le monde s’y retrouve. Suivez le guide des événements du mois. Par Mathilde Warnier et Paloma de Boismorel.

01

Musique

  • SCENE SUR SAMBRE

Le temps des festivals n’est pas révolu! Les 30, 31 août et 1er septembre, on va bouger nos fesses sur les sons de Chilla, L.E.J., Suarez ou encore Alice on the Roof… L’environnement fait partie intégrante de l’événement: c’est un festival qui se veut green, et le cadre et exceptionnel! C’est l’occasion de passer un super moment en famille et entre amis, à l’aube de la rentrée… Infos et tickets sur leur site internet.

  • QUEEN: « THE UNIQUE ROCK SYMPHONIC CELEBRATION » (Marche-en-Famenne)

Vous n’aviez pas encore assez « Bohemian Rhapsody » en tête après le succès du film? Le 19 septembre, fatiguez-vous (encore) les cordes vocales sur les hits du groupe mythique Queen. C’est le chanteur Michael Kluch qui assure le spectacle vocal. Il paraît qu’il est grandiose! Réservez votre place ici.

  • SENEFFE FESTIVAL (Château de Seneffe)

Qu’ont en commun Kyo, Manau, Julian Perretta et Mosimann? Ils seront tous sur la scène du festival de Seneffe, du 20 au 22 septembre prochain. Pour sa 10e édition, le festival est encore et toujours dans un cadre à couper le souffle. Le petit plus? 2 campings différents, dont un est réservé aux familles (avec des tipis: si, si!). Achat de billets ici.

02

Cinéma

  • PROJECTIONS AU CENTRE CULTUREL JACQUES FRANK (Saint-Gilles)

Dans le cadre de la fête de la fédération Wallonie-Bruxelles, le centre culturel organise quatre projections en plein air gratuites. Le 18 septembre, c’est Emma Peeters (Nicole Palo) qui sera (re)présenté. Le lendemain, ce sera au tour de l’hilarant Raoul Taburin a un secret de Pierre Godeau. Le 27 septembre, venez en famille visionner Minuscule 2. Les projections s’achèveront le 28 septembre avec C’est tout pour moi de Nawell Madani. En savoir plus sur ces films? C’est par ici.

  • SOIREE CONSACREE AU ROCKUMENTAIRE: « WOODSTOCK » (centre culturel de Seraing)

Sorti en 1970, « Woodstock » est un film de Michael Wadleigh. Il retrace l’épique et mythique festival. Vous avez toujours rêvé d’y avoir participé (même si vous n’étiez même pas né)? C’est l’occasion ou jamais: comme à Woodstock, l’entrée à la projection sera gratuite. Avec une introduction assurée par Monsieur Marc-Emmanuel Mélon de l’Université de Liège, l’événement se tiendra le 21 septembre de 19h à 23h!

03

Expos

  • KEITH HARING ET SON ENTOURAGE BELGE (Bruxelles)

Faire de l’art un moyen de communication universel était l’une des ambitions de Keith Haring (1958‑1990). Identifiables d’un seul coup d’œil grâce à leur style naïf, les dessins de l’artiste new‑yorkais semblent avoir rempli leur mission même en Belgique, où il a séjourné dans les années 80. Connu pour sa frénésie graphique et ses supports atypiques, le jeune prodige américain a laissé quelques traces à Anvers et à Knokke, mais il a aussi probablement trouvé dans le pop art et le Nouveau Réalisme belges certaines résonnances avec son travail que se propose d’explorer cette expo hors du commun à travers une sélection d’œuvres de Keith Haring et de ses contemporains du plat pays.

  • LUIS SALAZAR, 40 ANS DE PEINTURE (Liège)

Certaines peintures ont le pouvoir de nous hypnotiser et de nous perdre. C’est le cas des tableaux de Luis Salazar, dont les méandres colorés attrapent immédiatement le regard. Inventant une esthétique entre abstraction, géométrie et lyrisme, le peintre liégeois d’origine basque a renouvelé pendant quarante ans son imaginaire en puisant dans l’infini des formes et des couleurs. Pour expérimenter cette magie, on court voir la rétrospective qui lui est consacrée à la Boverie et qui regroupe une centaine de ses œuvres composées de toiles, de photographies, d’illustrations, mais aussi de bijoux et de décorations de voiture.

À lire aussi…