Récemment, l’Institut Vias (ancienne IBSR) a réalisé une analyse des comportements des hommes et des femmes au volant.

En s’attardant sur cette analyse statistique genrée, l’Institut a soulevé que les femmes redoublent davantage de vigilance que les hommes au volant. Pour arriver à ce constat, l’étude s’est attardée sur trois domaines de comparaison entre les femmes et les hommes: l’implication dans les accidents, les amendes et condamnations et enfin, le comportement adopté au sein de la circulation.

Plus de prudence chez les femmes

En ce qui concerne le premier domaine, les femmes ont des accidents, certes, mais ils sont moins graves (moins de décès) et moins nombreux (43%) que ceux provoqués par les hommes. Maintenant, Vias tient à nuancer le constat: les hommes empruntent plus souvent la voiture que les femmes pour leurs déplacements… Ce qui pourrait expliquer la proportion, donc.

Pour la deuxième catégorie, sur les deux conducteurs sur trois recevant une perception immédiate, il s’agit d’hommes et non de femmes. À côté de ça, seulement un quart des contrevenants condamnés au tribunal sont des femmes, le restant étant – forcément – des hommes. Dans la troisième catégorie, les hommes semblent davantage pencher pour l’alcool au volant, puisque les contrôles sont quatre fois plus positifs chez eux.

Pour Vias, « les femmes sont plus prudentes au moment de décider si elles prennent le volant et leur consommation d’alcool en général est significativement plus faible que chez les hommes ». Côté téléphone, les hommes aussi sont fautifs… Ils sont en effet 3,7%, contre 1,6% des femmes, à utiliser leur smartphone au volant!

À lire aussi: