À la recherche d’une brasserie belge où les frites sont (doublement) cuites dans la graisse de boeuf et les croquettes de crevettes sont croustillantes à souhait? Rendez-vous à La Laiterie!

Même si on est fan de cuisine italienne, de spécialités marocaines et de mets du monde entier, cela fait toujours du bien de se régaler avec de bons petits plats de chez nous! En cette période de staycation, nous sommes parties à la découverte de La Laiterie. Cette adresse historique, située à Linkebeek et récemment rénovée, propose une cuisine généreuse et gourmande concoctée à partir d’ingrédients locaux de qualité.

Une adresse historique

Au commencement, il y avait… une tartine au fromage blanc et aux radis. Une spécialité bruxelloise habituellement servie dans les laiteries, des resto-cafés très populaires à Bruxelles lors de la seconde moitié du 19e siècle. La Laiterie de Linkebeek a résisté à travers les âges et s’est récemment offert un joli relooking sans perdre son précieux cachet. Aujourd’hui, l’adresse familiale met à l’honneur la cuisine belge et vous invite à vous plonger dans 3 ambiances uniques en fonction de votre humeur. D’un côté, on trouve l’estaminet qui a gardé son authenticité et son chic d’antan. Ensuite se trouve le coin brasserie, un endroit familial et chaleureux où on se retrouve volontiers en famille. Enfin, le jardin d’hiver lumineux et son feu de bois avec vue sur la grande terrasse et le jardin où l’on dîne volontiers avec chéri(e).

On y mange quoi?

Des croquettes de crevettes aux boulets à la liégeoise sans oublier le traditionnel vol-au-vent ou nos savoureuses carbonnades: l’adresse propose une cuisine de chez nous servie dans des portions généreuses. Parce que l’on reconnaît un excellent resto à ses croquettes de crevettes, on a jeté notre dévolu sur cette entrée ainsi qu’un duo de fondues au fromage Vieux Bruges. Le résultat était bien au-delà de nos attentes! Les deux croquettes étaient savoureuses: la panure maison ultra, croustillante, la farce généreuse en crevettes et la croquette de fromage pas trop écoeurante. Alors que cette entrée réserve bien souvent des (mauvaises) surprises, le chef s’en sort à merveille avec des croquettes gourmandes et crousti-moelleuse sans être trop lourdes/trop grasses ou trop huileuses. Le jury accorde un 10/10 sans aucune hésitation!

Ensuite, vous avez le choix entre plusieurs grands classiques de la gastronomie belge: blanquettes, carbonnades, boulets à la liégeoise, tomates-crevettes, jambonneau rôti et le chouchou du dimanche le traditionnel poulet fermier compote et frites (servi uniquement le dimanche). Nous avons dégusté un filet pur ainsi qu’un tartare de boeuf (servis avec des frites cuites dans de la graisse de boeuf bien évidemment). Les deux plats sont parfaitement assaisonnés et les portions sont généreuses. Si généreuses qu’on a dû faire l’impasse – à notre grand regret – sur un des desserts signatures de la maison, la fameuse tarte fine aux pommes et sa boule de glace vanille.

À contrecoeur, on a dû repartir l’estomac plein de regrets de ne pas avoir pu goûter aux desserts du chef dont leurs fameuses crêpes, autre spécialité de la maison. Mais la rédac’ met un point d’honneur à terminer ses articles food et reviendra tester leurs desserts! À la prochaine, La Laiterie et, cette fois, on ira mollo sur les frites, aussi délicieuses soient-elles! 😉

  • LA LAITERIE, Chaussée d’Alsemberg, 3 1630 Linkebeek (le restaurant est fermé jusqu’au 4 août inclus).

Photos: (c)Jérome Regout & Laura Swysen

+ d’adresses bruxelloises: