Vous organisez pour la première fois un grand dîner? Vous avez peur que votre réveillon de Noël se rapproche plus du « Cauchemar en cuisine » que d’un « Dîner presque parfait »? Découvrez notre check-list ultime pour un dîner 100% réussi.

Cette année, c’est décidé: vous allez inviter tous vos amis/ toute votre famille à Noël. Le hic? Vous êtes aussi douée derrière les fourneaux que Jess dans New Girl, Rachel Greene ou Bridget Jones. Oups… Un mot d’ordre pour vous sauver? L’organisation! La rédac’ vous a donc livré sa check-list ultime, ses 10 plus précieux conseils pour vous dépanner et éviter à vos invités de devoir déguster la fameuse soupe bleue de Bridget (ils nous remercieront plus tard)!

01

Ne pas décongeler les surgelés à temps

Les surgelés représentent la solution idéale pour un repas en toute simplicité, encore faut-il pouvoir les cuisiner: si vous ne suivez pas les consignes et ne dégelez pas vos aliments à temps, vous ne pourrez pas les servir à vos convives. On va être honnête avec vous: concocter un repas sans viande principale, sans bûche glacée ou sans zakouskis risque d’être assez compliqué. « Vous reprendrez bien un peu de pain avec vos pâtes natures? »

02

Oublier de retirer le carton des surgelés

L’autre grande erreur relative aux surgelés. Vous êtes ravie, car vous avez eu le réflexe de sortir vos aliments du congélateur pour les glisser dans votre frigo à temps (c’est déjà très très bien). Malheureusement, vous n’aviez pas lu toutes les consignes de la boîte. Verdict? Votre bûche glacée a un abominable goût de plastique ou de carton. Miam miam… Lorsque vous retirez vos aliments du surgelés, n’oubliez pas de lire les consignes et de les sortir de leur boîte.

03

Ne pas lire entièrement la recette

Les surgelés? Très peu pour vous, vous préférez les préparations faites maison car « c’est toujours meilleur selon vous ». Très belle mentalité, vous aimez le challenge! Cependant, n’oubliez pas de lire la recette en entier quelques jours avant votre dîner. Ce serait dommage de lire, 30 minutes avant l’arrivée de vos invités que votre dessert avait besoin de 24h de repos au frigo. « Allo le 112? Nous aurions besoin d’une livraison de dessert, c’est une urgence! ».

04

Ne pas maîtriser la cuisson de sa viande

Canard, marcassin, biche ou chapon: vous avez décidé de vous lancer dans des plats festifs. Mais maîtrisez-vous vraiment la cuisson de votre plat? Demandez conseil à votre boucher ou renseignez-vous sur internet: chaque viande ou volaille exige des cuissons précises.

05

Ne pas prévoir un planning de cuisson

Les accompagnements, le plat, les zakouskis et le dessert: avant de vous lancer dans une telle organisation, prévoyez une sorte de planning des cuissons. N’hésitez pas à préparer votre dessert la veille et à précuire votre viande le jour même. Evitez au maximum les cuissons last minute.

06

Prévoir trop de choses allant au four

La pintade farcie, le gratin dauphinois et les tomates provençales: vous avez vérifié la cuisson de vos ingrédients (beau réflexe), mais comment allez vous faire si vous devez cuire tous ces ingrédients en même temps dans votre four? Essayez de varier les cuissons et de pré-cuire certains aliments afin d’éviter la catastrophe.

07

Ne pas prévoir assez

Il n’y a rien de pire que de sortir d’un dîner de Noël et… avoir toujours faim! Si vous avez l’habitude de manger peu de quantité et que vous calculez en fonction de votre faim, vous risquez de faire des frustrés. Prévoyez toujours un peu plus afin que les estomacs plus gourmands puissent se resservir. Par contre, ne faites pas d’apéro trop copieux où vous risquez d’avoir beaucoup trop de restes! Prévoyez 6 à 8 pièces par personne et 1 bouteille de champagne pour 4-5 personnes.

08

Ne pas vérifier la date de péremption de ses épices

« Mais si j’ai encore un peu d’ail en poudre, j’avais acheté un flacon plein il y a deux ans ». De manière générale, il est fortement recommandé de faire régulièrement un tri dans son armoire à épices. Mais ce point est encore plus important lorsque vous recevez de nombreux invités! Pas sûre que le paprika périmé depuis 2012 sublime vos plats…

09

Ne pas goûter la sauce

On ne sert jamais de plat que l’on a pas goûté: c’est la règle d’or des professionnels (si vous regardez Le Meilleur Pâtissier, vous devriez le savoir). Même si vous avez suivi la recette à la lettre, il se peut que votre sauce vous paraisse trop salée ou pas assez poivrée. Soyez sûre de votre coup, il serait dommage de recouvrir votre superbe plat avec une sauce ratée. D’ailleurs, on vous conseille plutôt de disposer votre sauce dans une saucière pour laisser le choix à vos convives.

via GIPHY

10

Ne pas prendre en compte les éventuelles allergies

Vous servez un cake à base de noix ou des fruits de mer? Il vaut mieux demander au préalable les différentes allergies de vos invités. Cela vous évitera de débuter l’année à l’hôpital.

Comment devenir une hôte parfaite?