Le magasin détaxé de l’aéroport de Bruxelles est le spot incontournable quand on part en voyage. Littéralement: vous êtes obligées de le traverser pour rejoindre vos portes d’embarquement, inutile de chercher à le contourner! Résignée, vous entrez et là, c’est le drame. Vous êtes assaillie par cette forte odeur de parfum qui vous fait mal à la tête. Sans compter les nombreuses vendeuses qui viennent vous aborder pour tenter de vous vendre le dernier parfum Dior

Souvent ignorées, parfois méprisées voire même insultées, ces vendeuses n’ont pas la meilleure des réputations … Elles sont pourtant essentielles au bon fonctionnement de l’aéroport. Mais savez-vous en quoi consiste réellement leur job et à quoi ressemble leur journée-type? Je vous dévoile le métier méconnu des beauty consultants aéroportuaires, vu de l’intérieur.

01

Le Duty Free, c’est quoi?

Le Duty Free est le nom officiel des magasins détaxés dans les aéroports belges. Duty free veut dire « libre de taxes », ce qui signifie que tous les produits que vous achèterez dans le magasin seront exemptés de la TVA. Elle est de 21% en Belgique, vous paierez donc vos produits 21% moins cher. Des tarifs spéciaux sont néanmoins appliqués en fonction de votre destination. En résumé, si vous voyagez hors-Europe, vous paierez moins cher encore (les alcools et tabacs ont leur propre tarif spécialisé).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Internationaldutyfree (@internationaldutyfree) le

02

Quid des horaires?

Notre talon d’Achille! Vous travaillez 7h par jour et deux shifts s’offrent à vous: soit vous faites un 6h30-13h30, soit un 13h30-20h30. Vous avez également droit à une pause midi de 20 minutes par shift. Pas beaucoup, vous nous direz! En effet, ce n’est pas très long mais votre pause est une pause payée et ça, c’est pas mal.

03

Une journée-type?

6h Arrivée à l’aéroport.

Passage obligatoire par le bureau afin de signer la feuille de présences et imprimer ses étiquettes de ventes. Je descends ensuite dans le sous-sol de l’aéroport pour passer la sécurité du staff puis remonte au troisième étage, le hall des départs.

6h20 Arrivée en magasin.

Je me dirige vers les caisses et pointe mon début de shift. Un dernier passage par les vestiaires pour déposer mon sac transparent et c’est parti !

6h30 Début de shift.

Aujourd’hui, je travaille pour la marque Jo Malone. Je commence mon shift par un petit coup d’oeil rapide dans l’agenda du counter et un scan rapide de l’état de celui-ci.

6h45 Rangement et prépas.

Il est à présent grand temps d’épousseter le rayon, de remettre des produits en stock sur les vitrines, de préparer les rubans et boîtes d’emballage et de rafraîchir les différents testers.

8h – 13h30 Vente et conseils.

Le reste de la journée est consacré à l’accueil des clients: leur livrer nos conseils, emballer leurs achats, les accompagner jusqu’à la caisse. Lors des journées plus calmes, on parcourt le magasin à la découverte des dernières nouveautés ou on papote (discrètement, bien sûr!) entre collègues.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Internationaldutyfree (@internationaldutyfree) le

04

Quels sont les prérequis?

Une chose est sûre: il vaut mieux être polyglotte pour se faire engager. Bon, il ne faut pas parler 36 langues différentes non plus, loin de là. Mais si vous maîtrisez l’anglais et que vous vous débrouillez en français et néerlandais, vous êtes bien parties! Toute langue supplémentaire maîtrisée est la bienvenue. Sachez que si vous parlez le mandarin, vous avez déjà une grande longueur d’avance!

Lisez aussi: