Vous cherchiez un argument pour convaincre votre boss de télétravailler? Jouez la carte green: le télétravail permettrait de lutter contre la pollution.

Qui n’a jamais envisagé de télétravailler? Bloqué dans les bouchons/un bus bondé/un train en retard (barrez la mention inutile), on a tous un jour envisagé l’idée de travailler depuis son salon. Si la pratique est de plus en plus populaire au sein des entreprises, pour des raisons économiques et de productivité (eh oui, selon cette étude menée par l’Université de Stanford, travailler depuis chez soi augmenterait la productivité des travailleurs), le télétravail aurait également des effets positifs sur l’environnement.

Le télétravail, un geste green

Selon les experts interviewés par le média Cnews, télétravailler permettrait de limiter massivement son empreinte carbone. Un geste qui n’est pas des moindres quand on sait que le secteur des transports compte parmi les plus gros pollueurs. Pour appuyer son argument, le média a pris l’exemple d’une entreprise établie en Haute-Savoie. La société Somfy aurait accepté il y a quelques années que ses travailleurs bénéficient de deux jours de télétravail par semaine. En une année, les travailleurs de l’entreprise ont réduit leur trajet de 170.000km, économisant ainsi, selon les estimations, une trentaine de tonnes de carbone. Imaginez si toutes les entreprises européennes suivaient ce mouvement, le nombre de gaz à effet de serre que l’on pourrait réduire. En plus de diminuer notre emprunte carbone, il faut noter que le télétravail permet également de désengorger les routes et d’éviter les bouchons. Alors patron, on s’y met quand?

Sources: Cnews, Glamour

Ceci devrait vous intéresser: