L’épidémie de coronavirus a attiré son lot de rumeurs. Entre infos véridiques ou intox dangereuses, résumé des dernières infos sur le virus.

01

« Ce n’est qu’une mauvaise grippe »

Les scientifiques comparent souvent le Covid-19 à la grippe car ils proviennent d’une même grande famille de virus. Ainsi, les coronavirus sont une famille de virus qui provoquent des maladies respiratoires allant du simple rhume aux pathologies plus sévères comme le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère). Si le Covid-19 présente des symptômes similaires à la grippe (toux, fièvre, maux de tête, sentiment de malaise…), la maladie se veut bien plus dangereuse. Ainsi, d’après les premières analyses, le Covid-19 présenterait un taux de mortalité de 3,5% contre 0,1% pour la grippe. Donc NON, le Covid-19 n’est pas « qu’une mauvaise grippe ».

02

Les masques, un must-have?

Nombreux sont ceux qui se sont rués pour acheter des masques, cependant les autorités rappellent que ces masques médicaux ne sont pas indispensables pour une majorité de la population et qu’ils doivent être réservés aux personnel soignant, aux personnes malades ou celles qui pensent être atteintes du coronavirus afin d’éviter de contaminer d’autres personnes. Se laver les mains régulièrement (on rappelle que le vecteur principal de la transmission de la maladie est, d’après les experts, un contact avec des mains non-lavées) et adopter une distanciation adéquate restent les moyens les plus efficaces pour éviter la propagation de la maladie. S’il vous reste des masques, faites-en don aux hôpitaux. Une pénurie de masques fragilise le personnel soignant et fait de nombreuses victimes supplémentaires.

03

« Il n’y a que les personnes âgées qui sont touchées »

C’est l’argument qui pousse de nombreux jeunes à sortir et maintenir des contacts avec des personnes extérieures à leur famille. Oui, l’âge est un facteur aggravant qui augmente considérablement les risques de décès (14,8% des personnes âgées atteintes du virus décéderaient contre 0,4% chez les moins de 40 ans), CEPENDANT ce n’est pas pour autant que les moins de 65 ans sont à l’abri des cas les plus sérieux. Ainsi, nombreux sont les patients (âgés entre 20 et 50 ans) qui ont développé des symptômes sévères alors qu’ils n’avaient pas d’antécédents. D’après une étude relayée par Lancet et le magazine Sciences et Avenir, l’âge médian du patient atteint de coronavirus est de 47 ans.

D’autres études viennent appuyer ce constat. D’après une étude chinoise, 41% des cas graves signalés dans les hôpitaux avaient entre 15 et 49 ans contre 27% pour les plus de 65 ans. Autre étude menée par les autorités sanitaires belges en date du 19 mars, les groupes les plus touchés par la maladie sont les 40-49 ans, les 50-59 ans et les 30-39. À noter que la tranche d’âge des 20-29 ans est plus touchée que les octogénaires…

04

Les cures de vitamines, le remède anti-corona?

Nombreux sont ceux qui ce sont rués pour acheter des cures de zinc ou de vitamines, provoquant ainsi des ruptures de stock dans certaines pharmacies. Ces compléments ne vous protégerons pas contre la maladie. Si vous avez une alimentation équilibrée, si vous ne souffrez pas de carences liées à une maladie et que votre système n’est pas affaibli, vous n’avez pas besoin de consommer des cures de vitamines. Au contraire, un surdosage de vitamines peut s’avérer dangereux pour votre équilibre. Seules les personnes qui en ont besoin doivent suivre des cures de vitamines ou de minéraux. Pour les autres, une alimentation équilibrée et riche en fruits & légumes suffit!

05

Les dangers de l’ibuprofène

Info ou intox: les médecins se divisent à propos des anti-inflammatoires. D’après certains, la prise d’ibuprofène (ou autres médicaments similaires) et de la cortisone peuvent accélérer le développement de la maladie. Ainsi, il est recommandé de ne pas en consommer si vous avez de la fièvre et que vous soupçonnez que ce symptôme soit lié au Covid-19. En attendant des études complémentaires, privilégiez le paracétamol.

06

Recevoir un colis est dangereux

Non, les scientifiques ont constaté que, si les contaminations au coronavirus par l’intermédiaire d’objets contaminés sont plausibles, elles sont plus rares. Encore une fois, le vecteur principal de transmission de la maladie se fait par contacts humains. D’après l’Institut national américain de recherche sur les allergies et maladies infectieuses (NIAID), le virus resterait actif pendant 4 heures sur du cuivre, 24 heures sur du carton et jusqu’à deux, voire trois jours sur du plastique ou de l’acier inoxydable. Pour plus de sécurité, lavez-vous bien les mains après avoir reçu un colis et vous ne risquerez rien!

07

Le coronavirus, une arme chinoise

Les théories du complot pullulent sur la toile. Parmi elles, celle que le virus proviendrait en réalité d’un laboratoire chinois. Une rumeur démentie par les scientifiques du monde entier, puisque le virus a été transmis naturellement à l’homme par le biais des animaux. Les coronavirus sont des virus fréquents qui sont à l’origine de nombreuses pathologies, dont la grippe. Cette fois-ci, d’après les premières pistes, le virus aurait été transmis par l’homme par un pangolin.

08

Mon animal peut-il transmettre la maladie?

Si le coronavirus Covid-19 serait d’origine animale, ce n’est pas pour autant que votre chien ou votre chat présente des risques pour votre santé! Les refuges pour animaux ont constaté une recrudescence des abandons, mais les autorités rappellent qu’il n’y a aucune preuve scientifique que les animaux domestiques jouent un rôle dans la propagation coronavirus COVID-19.

09

La fausse prédiction de Nostradamus

Certains se sont amusés à vérifier les prédictions de Nostradamus pour l’année 2020 (oui, apparemment certains s’ennuient vraiment, ils n’ont pas dû mater ces nouveautés Netflix). « Et dans l’année des jumeaux (2020) / Une reine émergera (Couronne) / De l’est (Chine) / Cela répandra sa peste (virus) / Des êtres de la nuit (Chauves-souris) / Au pays des sept collines (Italie) / se transformant en poussière (tuant) / les hommes du crépuscule (personnes âgées) / culminant dans l’ombre de la ruine (effondrement total de l’économie) », telle est la prédiction rapportée à Nostradamus. La phrase crée le buzz sur la toile mais elle est totalement fausse. Elle n’apparait PAS dans ses oeuvres et serait le fruit d’un petit plaisantin.

10

Boire des thés, la solution anti-virus?

Si boire du thé ou du café suffisait à éradiquer la maladie, les hôpitaux ne seraient pas surchargés et auraient davantage des allures de Starbucks… Le message a été viral mais malheureusement, les boissons chaudes n’aident pas à supprimer le virus. Les médecins le répètent: la clé pour se prévenir du Covi-19 est d’éviter les contacts, se laver les mains et maintenir une bonne hygiène de vie.

Attention aux intox!

Comme vous avez pu le voir, les réseaux sociaux sont des nids à intox (en particulier ces chaînes qui vous poussent à partager de « bons tuyaux » à vos proches afin de les protéger). Partager de fausses informations n’aide pas à limiter la propagation la maladie, au contraire! Vérifiez donc à deux fois les informations que vous recevez avant de les transmettre. Puisque les médias ne sont pas à l’abri des fausses informations, en cas de doute, informez-vous auprès de valeurs sûres comme les sites des autorités et de l’OMS.

Ceci devrait vous intéresser: