Une horrible sensation de brûlure, de terribles démangeaisons voire d’affreuses crampes au ventre: qui ne craint pas la méchante cystite?

Qu’on se le dise, rien n’est pire qu’une terrible cystite qui pointe le bout de son nez en plein milieu d’une soirée entre amis ou pire encore… au bureau. Démangeaisons, crampes, brûlure, envie constante de faire pipi voire fièvre: impossible de cacher une cystite à votre entourage. Bien que tabou, ce type d’infection urinaire est l’un des plus fréquents!

01

La cystite, c’est quoi?

La cystite est une inflammation de la vessie, souvent due à la présence d’une bactérie.  Cette maladie est généralement provoquée pars des bactéries de type Escherichia coli qui remontent dans les voies urinaires, jusqu’à votre vessie. C’est une infection urinaire très courante; ainsi, on estime que 50% des femmes souffrent d’une cystite ou d’infection urinaire au moins une fois dans leur vie. Elles peuvent être causées par une mauvaise hygiène, le diabète, un rapport sexuel, le stress ou encore la ménopause.

02

Comment la soigner?

Une fois installée, la cystite n’est pas simple à déloger. Il vaut mieux consulter son médecin afin de recevoir des antibiotiques qui vont totalement éradiquer la fameuse bactérie en une ou plusieurs prises. D’autres astuces plus naturelles peuvent également vous aider à réduire les symptômes comme le cranberry, utilisé sous forme de jus ou de gélule. Quid d’un éventuel vaccin? Sachez que les scientifiques travaillent sur le sujet et, que si il n’existe pas encore de vaccin, il serait possible, selon les études menées sur le sujet, d’en fabriquer un. Pour les cystites qui récidivent, on peut tenter le mannose, un sucre simple (à trouver en pharmacie) qui, pris à petite dose pendant quelques mois, peut aider à réduire le nombre de cystites.

03

Faut-il aller chez son médecin?

Tout dépend des symptômes, mais il est clair qu’une visite chez le médecin est vivement recommandée, car il pourra prescrire des médicaments afin de détruire rapidement la vilaine bactérie présente dans votre corps (à prendre pendant un jour ou plus en fonction de la gravité de votre infection urinaire). Sachez qu’il y a quelques symptômes qui doivent vous inquiéter plus que d’autres! Ainsi, si vous sentez que vous avez de la température ou des douleurs au niveau du dos, vous devez foncer chez votre médecin car cela pourrait être des symptômes de pyélonéphrite.

04

Comment l’éviter?

En respectant une routine impeccable! Ainsi, (on se répète), il est essentiel de boire 1,5 l d’eau par jour et, surtout de ne pas se retenir. Deux conditions essentielles pour ne pas développer de cystite! Il faut aussi faire attention à certaines piscines (assurez-vous que l’eau est régulièrement nettoyée et désinfectée). Les rapports sexuels peuvent aussi favoriser l’apparition d’infection urinaire. La solution? Uriner directement après le rapport et vider votre vessie (pas sexy, on vous l’accorde). Evitez également les savons trop agressifs et privilégiez un soin intime tout doux qui préserve la flore. L’épilation intégrale peut aussi favoriser le risque d’infection. Eh oui, si les poils sont là, c’est bien pour une raison! Ils permettent de protéger cette zone très sensible.

05

Les hommes en souffrent-ils aussi?

Malheureusement (ou heureusement pour les hommes), nous ne sommes pas égaux en ce qui concerne les cystites. Ainsi, cette infection urinaire affectera davantage les femmes que les hommes. Pourquoi cette injustice? L’urètre de la femme est plus court que celui de l’homme. Le vagin et l’anus sont ainsi plus proches, favorisant la transmission de germes. L’âge peut aussi influencer l’apparition de cystite. Elles seront plus fréquentes chez les petites filles (qui ont parfois tendance à se retenir) et les femmes souffrant de ménopause. En effet, la chute des hormones favorise une perte de tonicité des organes situés dans cette zone.

À LIRE AUSSI: