Depuis plusieurs années, la cup fait parler d’elle. Si certaines la voient comme une vraie alternative aux serviettes et tampons, d’autres hésitent encore à franchir le cap. Et vous?

Marre des tampons et des serviettes? Si vous recherchez une alternative, il existe ce qu’on appelle la cup menstruelle. En silicone, en latex ou en thermoplastique élastomère (TPE), elle est utilisée comme protection hygiénique pour recueillir le flux menstruel. Plus écologique, économique et pratique, la cup a déjà séduit un bon nombre de femmes. À l’inverse, d’autres sont plus réticentes. Révolutionnaire? Sale? Inconfortable? Economique? GAEL a la réponse à vos questions!

01

La cup, comment ça marche?

Positionnée dans le vagin, la cup va avoir une action « ventouse » et va ainsi tenir sur les parois. Elle va ainsi recueillir le flux menstruel sans assécher la flore vaginale, contrairement aux tampons qui absorbent le sang. La cup peut être vidée toutes les 8 – 10h maximum et doit être stérilisée à l’eau bouillante le premier jour des règles. En plus, elle peut être portée toute une nuit sans avoir de fuite!

02

Quels sont ses avantages et inconvénients?

La cup possède plusieurs avantages. Elle est à la fois écologique et économique. L’air de rien, changer un tampon ou une serviette hygiénique toutes les 3 heures, ça fait beaucoup de déchets. Et en plus de partir vite, c’est assez coûteux. La coupe menstruelle est réutilisable et peut se garder 10 ans. Elle est donc vite rentabilisée.

Elle est également pratique: constamment prête à l’emploi, elle n’a pas besoin de la vider toutes les heures! 3 fois dans la journée, c’est suffisant.

Côté inconvénients, on notera le côté un poil rebutant les premières fois. Pour celles qui tournent de l’oeil à la vue du sang, pas l’idéal… Certaines peuvent trouver cela sale, d’autres vous diront que cest naturel. Une chose est sûre: ce n’est qu’une question d’habitude!

03

Et côté tailles?

Les marques en proposent généralement deux. Pour les filles vierges ou n’ayant pas d’enfants, la plus petite taille vous conviendra sûrement mieux, car elle est plus étroite. Pour celles qui ont déjà accouché, la plus grande taille sera préconisée. Si vous n’êtes pas sûre, n’hésitez pas à demander conseil en magasin ou après de votre gynécologue.

04

Avec la cup, suis-je immunisée contre les chocs toxiques ?

C’est le grand débat du moment. Vous avez certainement entendu parler de la jeune mannequin de 27 ans, Lauren Wasser, qui a été sauvée in extremis mais a perdu une jambe: elle avait subi un choc toxique apparemment lié au port d’un tampon hygiénique. Malheureusement, et selon des études récentes, la cup ne protège pas du choc toxique. L’infection causée par le staphylocoque doré peut être contractée par n’importe qui. Mais selon l’une de ces études sur les coupes menstruelles, elle serait un facteur moins aggravant qu’un tampon ultra-absorbant. L’essentiel: avoir une hygiène irréprochable et penser à changer régulièrement ses protections.

05

Où puis-je l’acheter ?

Sur internet, en magasin bio ou non, en d’autres mots partout. Plusieurs marques sont spécialisées exclusivement dans les coupes menstruelles: Lamazuna, Mooncup ou encore Lady cup. Prévoyez un budget entre 19 et 35 euros.

À LIRE AUSSI: