À moins d’être une sacrée veinarde qui est directement tombée sur le bon, on est toutes passées par la case rupture. Larmes, crises chocolatées et re-larmes: les semaines qui suivent une séparation sont loin d’être les plus faciles…

Des semaines, des mois voire des années: il en faut du temps avant de se remettre d’un chagrin d’amour. OUI, le syndrome du coeur brisé existe bel et bien (et la science sera bientôt capable de le soigner)! Du jour au lendemain, vous devez vous passer d’un être qui a été (et sera toujours) très présent dans votre vie et votre coeur. Et si ce mal était beaucoup plus violent qu’on ne le croit? Une étude a comparé nos chagrins d’amour à une cure de désintoxication…

Cœur brisé?

Le magazine Psychology Today a publié cette semaine une étude sur les cœurs brisés. La conclusion? On devrait plutôt dire « cerveau brisé »! En effet, les ruptures ont de nombreux impacts sur notre cerveau. Selon les chercheurs, la souffrance que l’on ressent après une séparation peut se comparer au quotidien d’un toxicomane qui est en cure de désintox. Ils ajoutent même qu’on ne pourrait pas travailler normalement: « On n’attendrait jamais de quelqu’un en désintox de pouvoir travailler et vivre normalement, parce qu’on comprend que ces personnes sont dans un état psychologique anormal. Alors pourquoi est-ce qu’on exigerait tout ça de quelqu’un en plein chagrin d’amour? ».

Attention aux tentations…

Un petit texto, un appel ou un simple snap; vous le savez pertinemment: comme les addictions, un simple petit écart peut vous faire rechuter. Chaque souvenir que votre cerveau ressasse peut vous faire retomber. Les scientifiques ont également constaté que les douleurs ressenties après une rupture sont équivalentes aux douleurs physiques. Mais pas de panique, comme le dit le dicton, « le temps guérit les blessures ». Et voici 7 signes qui prouveront que vous avez définitivement tourné la page!

Sur le même sujet: