Perdre 10 kilos, arrêter de fumer, limiter sa consommation d’alcool: chaque année vous vous promettez monts et merveilles. Et, deux semaines plus tard vos belles intentions se sont envolées comme un bouquet de papillons. Oups… Mais ça, c’était avant! Cette année, on va au bout de ses objectifs grâce à ces précieux conseils de pro!

La méthode magique pour tenir ses résolutions

  1. Limitez vos objectifs. N’écrivez pas toute une liste de bonnes résolutions qui s’encombrent mutuellement. Évitez d’avoir à choisir entre faire du rangement et aller à la salle de sport.
  2. Divisez les grands objectifs en petits pas. Si vous n’avez jamais fait de jogging, inutile de vous mettre en tête de courir un marathon dans six mois. Commencez par une balade à rythme soutenu, plusieurs fois par semaine. Si vous tenez bon pendant un mois, vous pouvez mettre la barre plus haut.
  3. Enregistrez vos progrès. Plus souvent vous mesurerez et noterez vos avancées intermédiaires, plus grande sera votre motivation. Notez les données concrètes : mieux vaut faire un graphique des kilos perdus que tenir un journal de tout ce que vous mangez.
  4. Adaptez votre langage et veillez à chasser les pensées négatives. Pas : « À partir de maintenant, fini le chocolat, les chips et les glaces », mais : « Dorénavant, je mange des fruits, de délicieux yaourts, etc. »
  5. Éloignez-vous des tentations. Personne n’arrive à dire non tout le temps. Vous désirez boire moins d’alcool ? Ne donnez pas rendez-vous à vos copains dans un bar. Moins dépenser ? Ne faites pas de lèche-vitrines. Perdre du poids ? N’achetez pas de biscuits ou de friandises.

Un dérapage?

  • Soyez bienveillante envers vous-même. Une rechute de temps en temps, c’est normal. Ne commettez pas l’erreur de penser que tout est perdu. Le lendemain matin, reprenez simplement le plan que vous avez établi.
  • Apprenez de vos erreurs. Pourquoi avez-vous craqué ? Qu’est-ce qui a ravivé l’ancien comportement ? Comment éviter une telle situation ?
  • Exercez-vous à postposer. Quand vous êtes tentée, dites-vous : « Je peux prendre l’ascenseur, fumer une cigarette, manger du chocolat… mais pas tout de suite. »
  • Utilisez votre moment de déclic pour vous motiver. Vous souvenez-vous du moment où vous vous êtes trouvée trop grosse ? Cette photo si peu flatteuse ? Cette balade à vélo où vous étiez la plus lente et la plus essoufflée ? C’est votre instant de bascule. Gardez cette image en tête pour les moments où vous sentez que vous flanchez, et pour vous motiver à ne pas céder à la tentation.

Besoin de motivation?