Collègues imbuvables, travail insurmontable ou environnement toxique, il en faut parfois peu pour ruiner notre moral. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, cela veut dire qu’il est grand temps de quitter cet environnement toxique et de changer de boulot.

01

Vous allez au travail avec des pieds de plombs

Oui, c’est normal de ne pas aimer les lundis, mais si vous rechignez tous les jours à l’idée d’aller bosser, et ce même après de longues vacances, cela signifie que vous devez remettre votre travail en question. Est-ce lié à vos relations avec vos collègues et aux nombreux conflits qu’elles provoquent? L’environnement influence grandement notre productivité, ce qui peut nuire sur le long terme à notre moral. Ou peut-être est-ce plutôt une question de tâches? Dans ce cas, n’hésitez pas à en discuter avec votre boss. Peut-être avez-vous besoin de nouveaux challenges ou, au contraire, de déléguer un peu. Autre facteur qui en dit long sur la toxicité du lieu de travail: le fait de devoir couvrir les erreurs de quelqu’un. Mentir pour protéger un collègue indique que vous vous trouvez dans un très mauvais environnement de travail.

02

Vous êtes souvent malade

Plusieurs études l’ont démontré (dont celle menée par le Malaysian Journal of Medical Science qui fut relayée dans plusieurs médias comme Glamour UK): le stress chronique a un sérieux impact sur notre système immunitaire. Affaibli par la surcharge de travail ou des relations toxiques, vous chopez littéralement tout ce qui passe, du petit rhume à la gastro de l’enfer (lisez ici nos astuces originales pour éviter la grippe et notre routine anti-gastro).

03

Vous souffrez de troubles digestifs et d’appétit

Vous  avez fréquemment des troubles digestifs allant des simples maux de ventre aux diarrhées? Peut-être souffrez-vous du syndrome du colon irritable, mais peut-être est-ce aussi le signe que vous souffrez de stress. Un peu de tension peut être bénéfique pour notre productivité, mais si cela a une répercussion sur votre santé, cela signifie que vous êtes beaucoup trop stressée. Non, souffrir régulièrement de maux de ventre avant d’aller bosser n’est pas normal! Vous devez trouver un moyen de relâcher la pression. Le sport peut vous y aider à court terme mais vous devez aussi remettre en question votre charge de travail. Le stress peut également influencer votre appétit. Certains verront leur appétit diminuer de manière drastique, d’autres constateront que leur anxiété chronique est à l’origine de leur faim émotionnelle. Cette dernière vous fait souffrir? On vous dit ici comment la contrôler.

04

Vous dormez mal

Vous avez souvent tendance à vous réveiller la nuit et à ruminer toutes les tâches que vous devez faire le lendemain au travail? C’est un signe de surmenage. À force d’être hyper-connectée (même en dehors des heures de travail) et de passer votre vie derrière les écrans, votre cerveau a du mal à se mettre en “off”. 

05

Votre libido est en berne

Notre libido est étroitement liée à notre travail. Ainsi, si une vie sexuelle épanouie booste votre productivité au travail (c’est la science qui le dit), un boulot toxique influencera négativement votre libido. Surmenées par leur travail et leur stress chroniques, certaines personnes constatent une sérieuse diminution de leurs désirs sexuels. Selon plusieurs études, notre production d’hormone est influencée par le stress. Afin de ressentir le désir, il faut atteindre un certain niveau de relaxation.

Poursuivez votre lecture: