Pas facile de choisir une contraception efficace. Pilule, implant, contraception naturelle: il existe de nombreuses méthodes pour éviter de tomber enceinte. Avez-vous déjà pensé à choisir le stérilet? On vous explique.

01

Le stérilet, qu’est-ce que c’est?

Le stérilet, alias « dispositif intra-utérin« , est un moyen de contraception inséré dans l’utérus par un professionnel de la santé. Il se présente en forme de T et mesure plus ou moins 3,5 centimètres. C’est l’un des moyens de contraception les plus utilisés après la pilule! Son objectif: déclencher une action inflammatoire permanente de la muqueuse de façon à ce qu’elle soit incapable de recevoir un ovule fécondé. Le stérilet se retire facilement grâce à des fils qui y sont accrochés. Mais pas de panique, les fils ne se baladent pas comme un tampon! Ils sont coupés à l’entrée de l’utérus. Selon le modèle, on peut le garder entre 4 et 10 ans.

02

Existe-t-il différents types de stérilets?

Il existe deux modèles:

  • Le stérilet en cuivre: En plastique avec un ou plusieurs manchons de cuivre. Plus la surface de cuivre est grande, plus il sera efficace, car c’est le cuivre qui rend les spermatozoïdes inactifs. Il existe une taille « short« , qui sera préférable pour les femmes qui n’ont jamais été enceinte, et une taille standard.
  • Le stérilet hormonale: Il contient une hormone progestative (lévonorgestrel) qu’il va délivrer en petite quantité. Cette hormone va avoir un effet contraceptif en bloquant l’entrée de l’utérus aux spermatozoïdes et elle va avoir un effet sur les règles. Elles seront moins abondantes et la douleur sera, en principe, moins conséquente.
03

Quels sont les avantages?

C’est une contraception économique. Se faire poser un stérilet pour plusieurs années, c’est faire une économie véritable, contrairement à la pilule. En plus, vous n’êtes pas obliger d’y penser tous les jours, vous aurez donc moins de risque d’oublis et plus de fiabilité.

Encore une fois, contrairement à la pilule, lorsqu’on enlève le stérilet, on retrouve rapidement sa fertilité. Et par la même occasion, une bonne contraception d’urgence. Après un rapport non protégé, le stérilet au cuivre peut être une solution intéressante, à condition qu’il ne soit pas posé plus de 5 jours après l’ovulation.

04

Et les inconvénients?

Malheureusement, Le DIU au cuivre peut allonger la durée des règles. Pas vraiment agréable.. Et le DIU hormonal peut provoquer des petits saignements répétés ou au contraire disparition des règles (ce qui est sans gravité), prise de poids, et/ou poussée d’acné.

05

Comment se pose-t-il?

Qu’il soit en cuivre ou hormonal, vous pouvez aller chez un médecin généraliste, soit un gynécologue ou soit par une sage-femme. La pose en elle-même est très rapide et en principe n’est pas douloureuse. Par précaution, les médecins conseillent d’effectuer une hystérométrie afin de déterminer la forme, la profondeur et la sensibilité de l’utérus. Le stérilet au cuivre peut être posé à n’importe quel moment du cycle. Pour le stérilet hormonal, la pose doit avoir lieu dans la semaine qui suit les règles. Après la pose d’un DIU, un suivi gynécologique régulier est nécessaire. Au minimum, une visite de contrôle par an permettra de s’assurer qu’il est correctement placé et vous permettra de faire le point sur votre santé gynécologique.

06

Est-ce que c’est fiable?

Ces deux stérilets auraient une efficacité de 99%! Le DIU au cuivre est efficace dès le jour de son insertion et l’hormonal est efficace deux jours après son insertion. Pour éviter un risque de grossesse, il faut donc utiliser des préservatifs pendant les deux jours qui suivent l’insertion.

07

Le stérilet, pour toutes?

Non, car il y a certaines contre-indications. Les femmes qui ont des antécédents, pathologies utérines, des saignements vaginaux inexpliqués, IST, sensibilité à l’un des composants, un post-partum (entre 48 h et 4 semaines) ou une grossesse, ne peuvent pas s’en faire poser un. Pensez donc toujours bien à discuter des différentes options avec votre gynécologue.

À LIRE AUSSI: