Si votre esprit est programmé pour penser en kcal, vous êtes sûrement tout aussi éloignée de votre joie de vivre que de votre poids idéal. Balancez la calculette, dévorez un bon poulet et ne lésinez pas sur l’huile d’olive: figurez-vous qu’on avait tout faux!

01

Moins de calories ne veut pas toujours dire perte de poids

De plus en plus d’études démontrent que si on compte les calories pour maigrir, c’est voué à l’échec. Grosso modo, une femme a besoin de 2 000 kcal par jour. Pour mincir, elle devrait réduire son absorption calorique à 1 500 kcal. En appliquant cette règle à la lettre, on pourrait s’en tenir à cinq cheeseburgers du McDo par jour. Ou bien cinq Cornetto. Ou trois sachets de chips Lay’s au paprika. En théorie. Parce que dans la pratique, plus un aliment est traité, plus son effet est néfaste pour notre taux d’insuline. Les calories consommées de cette manière sont automatiquement transformées en graisse. Vous ne vous sentez pas rassasiée et par conséquent vous mangez plus.

02

Manger plus sain pour maigrir?

Et même en mangeant équilibré, une limitation stricte des calories s’avère inefficace. Le corps essayera toujours de se défendre. Votre métabolisme compensera en ralentissant, afin de ne pas gaspiller les calories quand celles-ci se raréfient. Vous devez manger toujours moins pour ne pas regrossir. Votre sensation de faim s’aiguise et votre corps ne brûle plus la graisse, mais les muscles. C’est une guerre moche, quasiment impossible à gagner. À courte échéance, votre régime low cal fournira probablement de bons résultats, mais au final, vous serez perdante, surtout si vous avez beaucoup de kilos à perdre.

Avec 30 % de protéines en plus par semaine, on absorbe en moyenne 441 calories en moins par jour

03

Zappez les régimes stricts

Que faire alors? Premièrement backez une bonne fois pour toute les programmes hyper stricts. Les régimes qui font maigrir vite ne tiennent pas compte de la composition des aliments. En ne comptant que les calories ou en tentant de les éliminer à grands coups de laxatifs ou autres mystérieuses boissons-repas, on risque d’abîmer ses intestins.

04

Distrayez-vous!

La solution? Manger plus sains, prendre ses trois repas et trouver des astuces pour ne pas flancher! Manger du popcorn sec, écouter de la musique, appeler quelqu’un, écrire… Ce sont de petits trucs pour s’éloigner de la cuisine et ainsi rester dans le droit chemin.

05

Plus de protéines

Les différents types de nourriture sont brûlés plus ou moins vite par le corps. Certaines calories sont donc transformées en énergie plus efficacement que d’autres. Ce processus s’accompagne d’une production de chaleur, l’effet thermique. Une étude du département nutrition de l’Arizona State University a montré que les protéines consomment beaucoup plus de calories pour se transformer en énergie que les graisses ou les hydrates de carbone. Concrètement, cela signifie que 100 kcal de poulet terminent dans votre corps comme 75 kcal. D’une tartine de 100 kcal, vous garderez 94 kcal. Et pour 100 kcal de graisse, votre corps engrangera 98 kcal. Ensuite, il faut savoir que les protéines rassasient plus longtemps: c’est ce que vous pouvez manger de plus comblant.

06

Ne condamnez pas la graisse

Voilà plusieurs décennies qu’on nous raconte que la graisse fait grossir. Mais si on consomme de bonnes graisses, ce n’est plus vrai. Une publication du journal médical The Lancet Diabetes & Endocrinology explique comment des personnes ayant consommé beaucoup d’huile d’olive pendant cinq ans ont perdu plus de poids que celles qui suivaient un régime pauvre en graisse. Les aliments comme les avocats, les noix et les poissons gras sont blindés de calories, mais ils font un bien fou à notre corps. Bien sûr, il ne faut pas exagérer.

07

Ne surestimez pas l’effet du sport

La plupart des gens surestiment le nombre de calories brûlées en faisant du sport. Une personne de 70 kilos doit faire du vélo ou du tennis intensif pendant une demi-heure pour évacuer une glace Magnum. Il faut déjà faire beaucoup de sport si on veut espérer maigrir… Manger moins et mieux semble plus efficace. Néanmoins, les médecins recommandent toujours de bouger plus quand on se met au régime, histoire de stimuler la combustion des graisses. Et puis le sport aide à se sentir mieux dans sa peau, car il augmente la production d’endorphines. Ce n’est pas un hasard si l’Academy of Medical Royal Colleges (UK) a promu le sport au rang de médicament- miracle: bouger est bon pour le squelette, protège le cœur, prémunit du diabète et chasse la déprime.

08

Verdict?

C’est clair: perdre du poids est une affaire très personnelle, où il n’existe pas de formules passe-partout. Quand on est très grand ou qu’on travaille en plein air, on a besoin de plus de calories qu’une petite personne sédentaire. L’un a une discipline de fer, tandis que l’autre est incapable de résister à la tentation. Peut-être aimez-vous cuisiner, ce qui vous avantage par rapport à quelqu’un qui dépend des plats préparés du supermarché. Le plus important est de trouver une méthode adaptée à votre caractère et à votre style de vie. Mais compter les calories? Ça, c’est vraiment fini.

Retrouvez ce dossier complet dans le GAEL de janvier, disponible en librairie!

Une silhouette de rêve: