Devenir blonde, c’est s’engager à prendre tout particulièrement soin de sa chevelure, et d’autant plus en été. Si l’on protège notre peau des UV, il est essentiel de surveiller de près notre crinière dorée pour éviter les ratés. Suivez le guide!

Cheveux sains, mode d’emploi

SOYEZ PATIENTE

Les femmes aux cheveux colorés ont une règle d’or: quand les vrais cheveux commencent à se voir à la racine, c’est le signal qu’il faut filer chez le coiffeur. Pas pour les blondes, qui doivent patienter au moins encore une semaine si elles veulent conserver un beau cheveu brillant et éviter que leurs mèches ne deviennent sèches comme de la paille. Le bon timing: 8 semaines entre deux colos.

HYDRATEZ UN MAX

Si vous avez blondi vos cheveux, réduisez la fréquence des shampoings. Comme la décoloration a tendance à assécher les cheveux, vous pouvez vous permettre de les laver moins souvent. Si vous avez du mal à résister, utilisez un shampoing sec. Après chaque lavage, utilisez un après- shampoing et, une fois par semaine, un masque à laisser poser toute la nuit.

PROTÉGEZ-LES DU SOLEIL

Lorsque vous vous exposez au soleil, vous devez protéger votre peau, mais aussi vos cheveux. Le soleil, le chlore et le sel de mer sont leurs plus grands ennemis. Pour vous inciter à l’utiliser souvent, optez pour un spray délicieusement parfumé.

INVESTISSEZ DANS DE BONS PRODUITS

Misez sur des produits adaptés à la nature de vos cheveux. N’oubliez jamais qu’un cheveu sain, c’est un cheveu qui est chouchouté.

Soigner son blond

«Et si mon blond virait au vert?» «Si mes cheveux perdaient toute leur vitalité?» La veille du grand saut tant attendu chez le coiffeur, une foule de questions freinent soudain un peu vos élans… Les meilleurs conseils des experts.

01

AU SALON

    • Si vous n’avez jamais décoloré ou teint vos cheveux, vous pouvez passer du noir au blond en une fois. Vos cheveux ont déjà été teints ou décolorés? Comment ça s’est
      passé? Est-ce un pro qui était aux commandes? Si vous voulez éviter les catastrophes, avouez toujours à votre coiffeur ce que vous avez fait avant. Si vous optez pour une décolo complète (réalisée dans de bonnes conditions, promis?), vous en aurez pour toute la journée et le service vous sera facturé entre 400 et 600 €.
    • Pour éviter que vos cheveux ne s’abîment, les soins commencent
      dès la décoloration, comme avec les traitements Olaplex ou Wellaplex. Olaplex, le pionnier du genre, est assez cher. D’où l’apparition d’outsiders (type Wellaplex) moins chers et avec en plus des formules plus récentes. Demandez au préalable à votre coiffeur quel produit il utilise.
    • À condition d’opter pour le bon balayage (celui qui démarre à 3 cm du cuir chevelu et se dégrade sur la longueur), les repousses sont plus que tolérées. Le bon plan pour réduire vos visites chez le coiffeur. Si vous avez des cheveux gris, pas de quartier: vos racines doivent être soigneusement cachées jusqu’au cuir chevelu.

Une publication partagée par OLAPLEX (@olaplex) le

02

À LA MAISON

  • Pour soigner votre blond, utilisez un shampoing bleu ou violet. Pas besoin de traiter tout votre balayage, juste la base. Wella Professionals a lancé Color Recharge (shampoing et après- shampoing), une ligne spécifique qui chouchoutera votre couleur.
  • Lorsque vous utilisez certains gadgets, un fer à friser ou à lisser par exemple, ne dépassez pas 185 °C. S’il est trop chaud, il risque d’endommager le cheveu. La nouvelle gamme GHD ne dépasse pas cette température. Du coup, les cheveux ne se décolorent pas.
03

EN VACANCES

  • Pour éviter que vos cheveux ne virent au vert au contact de l’eau de la piscine, prenez-en bien soin avec un produit protecteur cheveux anti-UV, exactement comme vous le faites pour votre peau. Choisissez une version résistant à l’eau pour ne pas freiner vos envie de baignade. Vaporisez-le 30 minutes avant de vous exposer au soleil ou de piquer une tête dans la piscine. En vacances, pour éviter l’effet paille, appliquez régulièrement un masque. Aux heures les plus chaudes, faites un chignon ou portez un chapeau de paille. Cet été, les repousses sont plus que tolérées, sauf si elles contiennent trop de cheveux blancs

Rituels de lavage

Les cheveux colorés ont besoin d’être particulièrement chouchoutés.

  • Ne les lavez pas trop souvent. Tous les 3 jours, c’est parfait. Vous risqueriez d’affadir la couleur et de les rendre (encore) plus secs.
  • Choisissez un shampoing adapté à la couleur de base de vos cheveux. Si vous ne la connaissez pas, demandez conseil à votre coiffeur. On est parfois étonnée de s’entendre dire qu’on a le blond cendré ou froid alors qu’on le croyait miel! But à atteindre: garder de la subtilité dans votre blond à vous.
  • Si votre blond est cendré, lavez vos cheveux de temps à autre avec un shampoing bleu/violet qui va permettre aux mèches de ne pas virer au jaunâtre ou au cuivré.
  • Si vos reflets sont chauds, voire dorés, optez pour un shampoing enrichi de pigments dorés et fuyez les effets violet.
  • Après le shampoing, appliquez un après-shampoing. Alternez un produit qui soigne le cheveu et un autre, plus spécifique, pour la couleur.
  • La veille du jour où vous lavez vos cheveux, passez la nuit la tête enduite d’un masque riche (au moins une fois par semaine).

Photo cover: For Love and Lemons

Retrouvez notre dossier spécial « Du soleil dans les cheveux! » dans le GAEL de juin, disponible en librairie!

Spécial colo: