Le GAEL de juin est disponible en librairie! Pour vous faire patienter avant de le dévorer, voilà quelques indices sur ce que ses pages vous réservent…

GAEL en juin, c’est:

François Damiens dans son meilleur rôle (le sien)…

Cela faisait longtemps qu’on rêvait d’accueillir François Damiens comme GAEL Guest. Mais ce grand pudique évite consciencieusement de parler de lui. Il a fallu attendre Mon Ket, son premier film en tant que réalisateur, pour qu’il se laisse interviewer façon GAEL, en acceptant de se livrer. Nous, on y est allées à pas de loup, craignant tout à la fois qu’il ne se dérobe et qu’il ne nous chambre avec le culot stupéfiant qu’il déploie dans ses caméras cachées (c’est plus confortable de rire des autres…).

Finalement, il a joué le jeu et il ne nous a taquinées qu’avec délicatesse. Lors de nos rencontres, à l’opposé du tonitruant Dany Versavel de Mon Ket, François Damiens produit le moins d’effets possible, pour être au plus vrai, lui qui n’aime rien tant que les relations sans vernis. Devant notre photographe, il ne prend pas la pose, il se pose là. Avec une simplicité d’autant plus déconcertante que ce grand bonhomme n’est pas trop à l’aise sans grimace et sans perruque devant un objectif.

Si François Damiens a pris des risques avec ce film ovni (tourné quasi exclusivement en caméra cachée), dans GAEL, il a pris un autre risque, celui de tomber le masque et de se laisser faire.

… Mais aussi:

  • Les révélations du clitoris: un dossier complet pour apprendre à revenir au désir
  • Du soleil dans les cheveux! Nos avant-après inspirants pour un blond illuminant
  • Mode: les 8 robes de l’été qu’on va toutes shopper
  • « Je ne serais pas arrivé là si… »: les accidents de la vie qui nous servent de carburant
  • Voyage: cap sur le charme et la pureté de la Croatie
  • Et bien sûr, toute l’actu mode, beauté, lifestyle et culture du moment!

Bonne lecture!