On l’imaginait un peu difficile à aborder, mais on se disait qu’une femme aussi comique devait bien présenter quelque brèche par où entrer en relation. Laurence Bibot a été plus accessible que prévu, c’est juste qu’elle ne cherche pas à séduire coûte que coûte. Et ça nous a drôlement plu.

Laurence en vrai

Elle est grande, vous vous sentez petite, mais elle a des attentions délicates: ce matin, elle termine rapido un mail à son bureau mais du café chaud et des croissants vous attendent dans sa cuisine. À bientôt 50 ans, du haut de son fameux 1 mètre 84 et demi, la comédienne et auteure Laurence Bibot a même eu de la buée dans les yeux en moins de deux lors de notre première rencontre.

Pour la première fois d’une carrière commencée en 1990 avec La Velue, premier de sept seule-en-scène, Laurence vient d’écrire une pièce de théâtre. Dans laquelle elle ne jouera pas, en plus. « Croisière Coconuts », mise en scène par Nathalie Uffner, sera le rendez-vous des fêtes de fin d’année au Théâtre de la Toison d’or, à Bruxelles. Envie d’en savoir plu sur cette Guest haute en couleurs? Voilà 3 choses à retenir!

3 choses à savoir sur Laurence Bibot

01

Elle est connectée

« Je suis mes enfants sur Instagram, comme ça j’ai en direct leurs photos, leurs stories. Ils tournent tellement en ce moment que je ne sais pas toujours s’ils sont en Belgique ou ailleurs. J’y suis aussi mes copains et, entre autres, le collectionneur Thierry Struvay: tous les matins, il poste une photo qu’il a dénichée aux puces, par exemple. Elle est floue, mal cadrée, on a découpé une tête… Ça n’existe plus, ce genre d’images ratées, car on les efface de nos appareils. Moi, je trouve ça charmant. »

« J’ai une sorte de ligne: notre autonomie dépend aussi de nous. »

02

Elle est mariée, mais vit sans son mari

« Je sais que j’ai du bol, parce que je peux me le permettre, j’ai les moyens de le faire. Je vois bien que je ne suis pas la seule à en avoir envie. Souvent, les femmes de ma génération m’envient. Par contre, les hommes ne comprennent pas! C’est un drôle de truc. Je ne fais pas de prosélytisme, mais il m’est parfois arrivé de me dire: «Si ça peut donner envie aux autres filles, c’est bien.» Je pense essayer de transmettre un truc du genre: «Fais-le, agis, écris, prends le risque, casse-toi la tête.» J’ai une sorte de ligne: notre autonomie dépend aussi de nous. Quand ma fille Angèle a commencé à chanter, j’étais vraiment très contente qu’elle fasse aussi du piano et qu’elle compose ses chansons. «Être jolie, bien chanter, vous êtes des tas. Des atouts en plus vont te servir.»

« Je n’aurais jamais eu ce parcours si j’avais fait des études. J’ai dû trouver le chemin moi-même. »

03

Elle est autodidacte

« Oui. Enfin, j’ai fait une école de théâtre très alternative pendant deux ans. Une petite école privée où on travaillait surtout le mouvement et le mime, et qui me convenait parce qu’il n’y avait pas beaucoup de textes (…) Je regrette parfois de ne pas avoir de méthode. Quand j’écris, c’est un peu le fouillis, comme si je repartais à chaque fois à zéro. Ça serait formidable de garder mon imagination, tout en ayant plus de structure. Je gagnerais du temps! Mais bon, ma nature étant de tourner les défauts en avantages, je me suis fait une raison: je n’aurais jamais eu ce parcours si j’avais fait des études. J’ai dû trouver le chemin moi-même. Comme Marka est autodidacte aussi, on a choisi à l’époque de mettre nos enfants dans une très bonne école du Brabant wallon: ils allaient bénéficier d’un enseignement un peu structuré, une sorte de fantasme. Mais ça les a explosés tous les deux. Ce n’était pas possible. »

SON ACTU

« Croisière Coconuts », la pièce écrite par Laurence et mise en scène par Nathalie Uffner,sera au TTO pour les fêtes du 30/11 au 7/1. Du mercredi au samedi à 20 h 30 et les dimanches 10/12 et 7/1 à 14 h. RÉSERVATIONS AU 02/510.0510 OU SUR TTOTHEATRE.COM.

• Le 7e stand-up de Laurence, « Bibot distinguée », tourne encore en 2018.
À SUIVRE SUR LAURENCEBIBOT.BE.

• Laurence jouera du 18 au 24/1 dans la pièce « Tout va très bien », de Gilles Dal, au TTO. RÉSERVATIONS AU 02/510.0510 OU SUR TTOTHEATRE.COM.

Retrouvez notre rencontre avec Laurence Bibot en intégralité dans le GAEL de décembre, disponible en librairie!

GAEL en décembre

Plus de Guests: