Dans le tout dernier numéro de GAEL, huit GAEL Guests évoquent leur maman, le précieux rôle qu’elle a joué dans leur enfance mais encore aujourd’hui. Et nos V.I.P. n’hésitent pas à gentiment les égratigner un peu au passage!

Myriam Leroy évoque sa maman, le précieux rôle qu’elle a joué dans son enfance mais encore aujourd’hui. Elle nous livre ses anecdotes avec douceur et sincérité à travers neuf questions.

Découvrez également le témoignage d’Adrien Devyver au sujet de sa maman ici

Le petit nom qu’elle vous donnait ?

Nini et Nini pinçon.

Le cadeau le plus mémorable que vous lui ayez offert ?

Le plus mémorable, ce n’est pas moi qui le lui ai fait, c’est ma sœur, pour un anniversaire: une boîte de pralines entamée et périmée. Ma mère est si gentille qu’elle lui a dit que ça ne faisait rien si c’était périmé, car de toute façon, le chocolat, ça se conserve !

Sa plus grande qualité ?

Elle a conservé son âme d’enfant.

Là, elle est casse-c… !

Quand elle est inquiète à propos de tout. C’est une anxieuse, un défaut qu’elle m’a transmis.

Un conseil qui vous énervait, mais qui s’avère judicieux ?

« Mets de l’écran total. » Je n’ai jamais mis la moindre crème solaire. Aujourd’hui, j’en paie le prix. Je dois mettre de la 50 même à l’intérieur.

« Je ne te remercie pas assez souvent. Merci ! Pour l’ensemble de ton œuvre. »

Un pouvoir magique qu’elle avait dans vos yeux d’enfant ?

C’était une maman de dessin animé, elle avait une onctuosité et une beauté uniques.

Vous lui téléphonez pour quoi ?

Je n’en suis pas fière, mais je l’appelle principalement pour lui demander des services: me conduire quelque part ou garder mon chien…

Et elle ?

Elle m’appelle pour savoir comment je vais.

Un message à lui faire passer ?

Tu dois prendre du MetaRelax, plus de magnésium et m’écouter quand je te donne des conseils médicaux ! (Rires.) Et à part ça, je ne te remercie pas assez souvent. Merci! Pour l’ensemble de ton œuvre.

L’actu de Myriam Leroy

Au mois de mai, le premier roman de Myriam Leroy, Ariane, qui raconte une amitié féroce faite de codes secrets et de signes de reconnaissance, paraîtra en version poche, aux éditions Points.

Découvrez l’ensemble des interviews de nos invités au sujet de leur maman dans le GAEL de mai, disponible en librairie dès maintenant.

À LIRE AUSSI: