Notre GAEL Guest adore qu’on s’invite chez lui au dernier moment, à deux ou à vingt. Laissez-lui juste le temps de soigner sa déco. Interview: Anne-Sophie Kersten. Photo: Laetizia Bazzoni.

Quand GuiHome reçoit…

LE MENU

« Soit on commande des pizzas, soit je fais les plats que je sais faire : des crêpes ou des burgers et leurs frites maison double cuisson avec oignons à la poêle et petite salade- vinaigrette. J’achète la viande chez le boucher du coin, qui se fournit chez les producteurs namurois, ou je prévois des steaks végé. Sinon, fort de mon expérience de crêpier à Paris, je fais des soirées crêpes salées et sucrées, avec une vraie crêpière de forain et la longue tige en T. »

LES ZAKOUSKIS

« Je suis de ceux qui se gavent à l’apéro et ne mangent plus au repas. Du coup, chez moi, je fais simple : chips poivre et sel, carottes et chou fleur à tremper dans la sauce cocktail, et toasts à la tapenade d’olive artisanale de chez Ça mijote à Namur. »

LA DÉCO

« Il faut que ça pète ! J’ai un grand plaisir à créer des décors. J’aime qu’en découvrant les lieux, mes invités aient un temps d’arrêt : “Ah… !” Je mise par exemple sur l’abondance de bougies pour créer une ambiance très chaleureuse. Je soigne les détails : des serviettes bien pliées, un très beau chemin de table, une attention pour chacun, comme le prénom attaché avec une jolie pince à linge au bord du verre. Franchement, c’est Noël à chaque réception. »

AUBERGE ESPAGNOLE ?

« Uniquement pour le barbecue d’été ou la raclette d’hiver. Ça permet à chacun d’honorer ses traditions, car certains aiment leur raclette pure, d’autres avec charcuterie, petits oignons… »

LE COCKTAIL

« Je m’y connais ! Avec mon pote Arthur, on a même un business de bar à cocktails qu’on installe sur des événements. Mon préféré ? Le “porn star martini” : vanille, vodka vanille, liqueur de vanille, fruits de la passion. »

DÉCOUVREZ NOTRE RENCONTRE AVEC GUIHOME EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE FÉVRIER, DISPONIBLE DÈS MAINTENANT.

Lisez aussi: