Qu’est-ce qui a poussé Meghan & Harry à s’éloigner de la famille royale? Retour sur ces évènements marquants qui ont accéléré le Megxit.

Le 31 mars dernier, trois mois après l’annonce officielle du « Megxit », Meghan et Harry ont dit au revoir à la famille royale britannique pour vivre leur vie loin du protocole entre le Canada et LA. Retour sur les querelles et bourdes qui ont précipité leur départ.

01

Le « conseil » de Kate

Ce n’est un secret pour personne, la relation entre Kate Middleton et Meghan Markle est loin d’être au beau fixe. Plusieurs facteurs ont contribué à cette mauvaise entente. Le premier serait, d’après les journalistes people qui sont à l’origine de la biographie Royals at War, que Kate Middleton aurait déconseillé à Harry de se marier si tôt. Selon elle, les deux tourtereaux étaient complètement différents et l’intégration de l’actrice dans la famille royale serait extrêmement compliquée. Malgré son amitié avec la Duchesse de Cambridge, le prince Harry n’aurait pas écouté son avertissement. On ne peut pas dire que la relation entre les deux Duchesses ait démarré sous les meilleures auspices…

Ajoutez à cela la fameuse « affaire des collants » qui s’est déroulée lors du mariage des Sussex en mai 2018. Aussi ridicule soit-elle, la querelle aurait démarré à propos d’une question vestimentaire: Kate estimait que les demoiselles d’honneur (dont la petite Charlotte) devaient porter des collants, une obligation stipulée dans le protocole royal, mais Meghan Markle a refusé cette idée et la dispute aurait dégénéré. Finalement, il semblerait que la Duchesse de Sussex ait eu le dernier mot, étant donné que les demoiselles d’honneur se sont baladées les jambes nues

02

Le contrat d’Elizabeth

Remettant en question les réelles motivations de Meghan Markle, la reine Elizabeth II aurait exigé que le couple signe un contrat de mariage pour protéger la fortune de son petit-fils. La fortune du Prince étant estimée à 25 millions (contre 5 millions pour l’actrice), la reine voulait s’assurer que Meghan Markle ne pourrait pas empocher le pactole royal en cas de divorce. Une indélicatesse qui a sorti Harry de ses gonds. Furieux que sa grand-mère remette en question sa relation, le prince a refusé de signer un tel contrat.

03

L’incident du mariage d’Eugénie

2018 fut l’année de l’annonce de la grossesse de Meghan, mais vous souvenez-vous du contexte dans lequel a été faite cette annonce? Il s’agit là d’une des plus grosses boulettes de Meghan, qui aurait d’ailleurs mis Harry dans une situation très embarrassante d’après les journalistes qui ont écrit la biographie explosive Royals at War. L’ancienne Duchesse de Sussex a en effet annoncé sa grossesse le jour du mariage de la princesse Eugénie. Furieuse de s’être faite voler la vedette, cette dernière aurait fondu en larmes et aurait quitté la soirée post-cérémonie pendant un bon moment afin de montrer son mécontentement.

04

Les dépenses du couple Sussex

La rénovation (inutile) et onéreuse de Frogmore Cottage, la fameuse location de la villa hors de prix d’Ibiza et le coût (très élevé) de leur mariage (qui a été évalué à 32 millions de livres sterling) ou encore la fortune dépensée dans le dressing royal de l’actrice: Harry et Meghan ont enchaîné les polémiques suite à leurs nombreuses dépenses. Le couple s’est d’ailleurs fait rappeler plusieurs fois à l’ordre, raison pour laquelle la Duchesse de Sussex a notamment recyclé plusieurs fois sa garde-robe afin de faire taire les critiques. Le couple a également promis de rembourser intégralement les rénovations de Frogmore Cottage.

05

Diva style

Vis-à-vis des voisins (les habitants résidant aux alentours du Frogmore Cottage avaient reçu un règlement farfelu à respecter), des employés de la Cour ou de la famille royale elle-même, beaucoup semblent pointer du doigt les caprices de l’actrice. Une rumeur confirmée par de nombreux journalistes royaux comme Rebecca English, journaliste du Daily Mail. D’après elle, si l’actrice avait fait l’unanimité lors des présentations (la famille royale la trouvant brillante, indépendante et bosseuse), elle a rapidement divisé le clan britannique. D’après la journaliste, l’actrice imposait des règles aux employés (ce qui aurait entraîné de nombreuses démissions au sein du palais royal) et n’avait guère envie de suivre le protocole. Selon la journaliste, l’actrice n’hésitait pas à s’imposer même devant la reine Elizabeth II. Invitée à un événement royal à Chester, elle aurait refusé de refuser un chapeau malgré la demande de la reine de suivre le protocole…

06

Bye bye titre et marque

Autre désillusion pour le couple. Alors que les Sussex comptaient s’appuyer sur leur marque Sussex Royal pour démarrer leur nouvelle vie américaine, la reine les a privés de leur titre et de leur marque. Ils se sont donc tournés vers une autre fondation, « Archewell » (un hommage à leur petit garçon Archie) qui est loin d’être un succès. D’après le Sun, la fondation, dont le développement a été compliqué suite à la pandémie de Covid-19 aurait été rejetée par le comité car jugée « trop vague ».

07

Finding Freedom

C’est la goûte d’eau chaude qui fait déborder la cup of tea. La famille royale va-t-elle voir tout son linge sale déballé en public? Le 11 août prochain, Meghan et Harry dévoilent leur biographie. Les Sussex se sont livrés à deux journalistes experts en monarchie, Omid Scobie (Harper’s Bazaar) et Carolyn Durand (ELLE.com), afin de faire partager leur version de l’histoire. Le couple reviendra probablement sur les dernières polémiques qui ont terni la réputation de la famille royale britannique afin de partager leur version des faits (respirez Elizabeth II, respirez).

 + DE NEWS ROYALES: