Des petits rayons de soleil traversent les nuages: ça y est, le printemps arrive! Mais cette période estivale n’est pas de tout repos… Quand va-t-on pouvoir arrêter de cacher nos jambes pâles dans une paire de collants opaques bien chauds? Quand oserons-nous montrer nos gambettes? Toujours le même dilemme…

Bye bye les bas en nylon

Comme nos étés belges ne durent généralement pas très longtemps – désespoir -, tout le monde veut profiter du beau temps pour montrer ses gambettes. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir le sang chaud (et beaucoup de volonté), il existe un truc pratique pour savoir à partir de quand exactement il faut dire au revoir à ses collants…

Quand (et comment) arrêter de porter des bas collants au printemps?

Le point de basculement se situe vers la mi-mars: pile au moment où vous commencez à détester votre gros manteau d’hiver et que vous n’en pouvez plus de vos bas en nylon.

Montrez ces chevilles qu’on voudrait voir!

Pour ne pas rendre la transition trop abrupte, vous pouvez adopter quelques demi-mesures transitoires: ne vous laissez pas emporter par l’envie de porter mini-robes et compagnie. À l’inverse, faites la transition de façon plus discrète … Avec un jean bien taillé par exemple, qui permettra à vos chevilles de prendre l’air (et quelques couleurs).

Combinez le tout avec un pull oversize épais et des baskets cool. Vous voilà prête à conquérir le printemps, quelques centimètres de peau à la fois!

Jupe ou pantalon? On ne sait jamais…

D’autres options sûres existent. La plus connue reste la jupe-culotte, un hybride entre un pantalon large et une jupe. Et elle risque bien d’être votre meilleure option car même si le soleil brille dans le ciel, vous allez quand même frissonner à l’arrêt de bus le soir…

De plus, lorsque vous passez des collants aux jambes nues, vous devez également faire attention: une fois que vous portez un look sans collants, il n’y a plus de retour en arrière possible! Donc, si vous optez pour une mini-jupe estivale, il vaut mieux être sûre de votre coup.

Jupes midi et maxi

Sachez que les jupes midi et les robes mi-longues sont également une option sûre en cas de doute. Si vous craquez, n’oubliez pas de passer un petit coup de rasoir sur vos mollets et (éventuellement) un nuage d’autobronzant.

Et pour tous ceux qui n’ont pas la chance de profiter de ces quelques rayons de soleil, n’hésitez pas à partir au chaud cet été! Ne vous inquiétez pas, vous ne serez probablement pas la seule à avoir les jambes blanches…

Plus de mode: