Grande nouvelle au pays des bijoux de luxe! Chopard a décidé de ne plus travailler qu’avec des matériaux parfaitement sourcés. Traduction: la marque ne misera plus que sur l’or éthique.

À partir de juillet prochain, la marque suisse de luxe ne créera plus que des bijoux à base d’or éthique parfaitement sourcé. Chopard veut des bijoux éthiques qui respectent l’environnement et la société; c’est ce qu’a révélé la marque dans un communiqué ainsi que sur les réseaux sociaux. C’est un très grand pas pour l’entreprise de joaillerie suisse qui a toujours été sensible sur le sujet des bijoux éthiques.

Un long chemin

La maison de bijoux n’en est pas à son coup d’essai. Chopard réalise régulièrement une collection Green Carpet Collection en partenariat avec Livia Firth’s Eco Age. Cette collection met à l’honneur, chaque année, des pièces de haute joaillerie conçues et fabriquées selon les normes éthiques les plus strictes. Aujourd’hui, 30 ans après le début de cette collab’, Chopard est en mesure d’appliquer cette méthode à l’ensemble de sa gamme – un processus qui a nécessité de très nombreuses recherches et qui a mis cinq ans à se concrétiser. « Aujourd’hui, le message est clair et net: la neutralité des entreprises est terminée » explique la marque. À compter de juillet, l’or de Chopard proviendra de l’une de ces deux routes traçables: des petites exploitations minières participant aux programmes fairtrade de la Swiss Better Gold Association (SBGA) ou de la RJC Chain of Custody. 

Sur le même sujet: