Perchée à flanc de montagne, la ville portuaire regorge de tours et de tavernes, avec en prime une vue splendide sur l’azur du golfe Thermaïque. Entre flâneries, visites et découvertes de la cuisine grecque, vous n’aurez plus envie de partir.

Thessalonique, capitale culturelle

Émerveillé par les îles idylliques et les temples d’Athènes, on en viendrait presque à oublier que la Grèce abrite aussi une ville portuaire fascinante : Thessalonique, considérée comme la capitale culturelle du pays. Située au nord de la Grèce, elle brille par son riche passé, successivement romain, byzantin et ottoman. Aujourd’hui, c’est l’empire de l’art de vivre qui en a pris possession. Ses atouts ? Son climat méditerranéen agrémenté d’une brise marine rafraîchissante, son ambiance relax, sa gastronomie exquise et son culte du bon café (éventuellement glacé). Et si la cité a été fondée plus de 300 ans avant Jésus-Christ, elle n’a rien d’une vieille dame assoupie. Elle doit son éternelle jeunesse à son statut de ville universitaire et à ses innombrables curiosités.

PROMENADES SPORTIVES

Notre exploration de la ville commence par Ana Poli, la vieille ville « haut perchée ». On la rejoint à pied (ça monte !), en bus (23) ou en taxi (pour quelques euros). Ana Poli, qui a échappé au grand incendie de 1917, est la partie la plus pittoresque de la ville. Ici, ni hauts bâtiments ni grande foule. Des ruelles serpentent le long de maisons authentiques, offrant ici et là une vue époustouflante sur la baie. Mais pour admirer le plus beau panorama, il vous faudra grimper sur les remparts médiévaux de la ville ou aller au sommet de la tour Trigoniou. Autres curiosités : la basilique paléochrétienne Hagios Demetrios, le monastère des Vlatades, orné de fresques splendides, et la Rotonde, une église récemment restaurée. Ce sanctuaire, parmi les plus anciens de la ville, a l’allure d’un Panthéon décoré de magnifiques mosaïques.

LE GOÛT DE LA VILLE

À Ana Poli, les saveurs aussi sont divines. Il ne manque pas de bonnes adresses du sommet de la ville jusqu’à la mer. Nous nous sommes arrêtés chez To Palio Hamam (Mitropolitou Gennadiou 11) pour y siroter un « frappé » avec vue sur les coupoles d’un bain public séculaire avant de manger chez Ouzeri To Yenti (Papareska 13). Tout y est succulent. Le concept du shared dining, à la mode chez nous, est pratiqué en Grèce depuis la nuit des temps. Ici, rien n’est plus normal que de partager les plats avec ses amis. Les hors-d’œuvre grecs vous ont ouvert l’appétit ? Poursuivez le circuit culinaire avec un food & culture tour en compagnie de Danai Spania, d’Epiculiar Tours. Elle connaît la ville comme sa poche et vous fera découvrir le meilleur bougatsa, un feuilleté garni de crème à la vanille ou de souvlaki.

VIN AVEC VUE

Sur le front de mer s’érige l’icône de Thessalonique, la Tour blanche, une tour de fortification datant du 15e siècle ouverte au public. Après la visite, direction le quai pour flâner avec à la main un smoothie rafraîchissant concocté par Join, le bar à jus tout proche (Leoforos Nikis 73). La descente sur le boulevard jusqu’au quartier animé de Ladadika est parsemée de terrasses avenantes. La zone portuaire adjacente abrite d’impressionnantes infrastructures : grues, rails de chemin de fer et anciens entrepôts. C’est dans ce décor qu’a élu domicile un des endroits les plus courus de la ville, le Kitchen Bar. Son intérieur industriel fascine, mais pas autant que la vue offerte, au crépuscule, sur la ville et sur le golfe. Avec un verre de vin blanc local, c’est encore mieux.

Thessalonique en pratique

Y aller

Vol direct Bruxelles-Thessalonique en 3 heures. Billet aller-retour à partir de 94 € avec Brussels Airlines. Neckermann propose des city-trips aux tarifs avantageux à Thessalonique : 3 nuits dans un hôtel cinq étoiles, comme le Hyatt Regency, pour 328 € par personne, vols inclus. Vous pouvez aussi combiner ce miniséjour avec des vacances à la plage sur la splendide côte de la Chalcidique : 1 semaine àpd 895 € par personne en all-in à l’hôtel Iris Beach, vols inclus.

Les meilleures adresses food

  • Dans le restaurant multiprimé 7 Thalasses, le chef Andreas Voulgaris mitonne le plus succulent de la cuisine méditerranéenne. Poisson frais, huile d’olive pressée à froid et légumes de saison. Un régal !
  • À Mahalo, des tables d’hôte vous attendent pour déguster des plats sains et délicieux sous des abat-jours en bambou. Imaginez : pour le petit- déjeuner, un food bowl pour faire le plein de vitamines, pour le brunch des pancakes, et pour le déjeuner le meilleur des hamburgers. Notre place favorite ? Le petit bar avec vue sur la rue animée.
  • The Blue Cup Café est the place to be pour un succulent café de barista, servi dans une tasse bleue. Le soir, c’est pour les cocktails qu’on craque.
  • Chez Ypsilon, c’est l’ambiance qu’on affectionne. De l’heure du café à celle de l’apéro, ou pour un lunch à la carte (courte mais exquise). Ce joli bar accueille aussi la crème des créatifs de Thessalonique.
  • Au Nooon Café, dès l’heure du café terminée (ah, les brownies…), on passe tranquillement au déjeuner puis au drink du soir. Le look de ce bistro moderne est bien dans le ton de ce quartier luxueux, au charme très français. Avec un petit air de « sous les tonnelles » sur la terrasse verdoyante et ses lampions.

Shopping & souvenirs

  • Pour les boutiques de luxe, rendez-vous dans les rues Mitropoleos et Proxenou Koromila (près de la rue Tsimiski), où vous trouverez notamment Louis Vuitton et Armani.
  • Et pour les jolis souvenirs, choisissez un objet de design contemporain de la très sympatique boutique From Thessalonique.

Au marché couvert Kapani, achetez des fines herbes et de l’ouzo (avant d’aller déguster un merveilleux espresso chez Semente Cafe)

Pssst: envie d’évasion? GAEL et Neckermann vous emmènent en voyage sur la côte grecque, à quelques km de Thessalonique dans un palace 5* SENTIDO! Plus d’infos ici.

+ D’INSPIRATION VOYAGE: