Depuis que la foire d’art contemporain Art Basel prend ses quartiers à Miami, chaque année au mois de décembre, la ville connue pour son côté bling et too much se pare de nouveaux habits plus arty: galeries, enseignes pointues et nouveaux quartiers… Voici les lieux à ne surtout pas manquer ce printemps ou, si vous êtes une culture-maniaque, l’an prochain à l’occasion de la prochaine édition de Miami Art Basel.

Nos 8 hotspots à Miami

The Bass Museum of Art

Ce musée récemment rénové accueille la collection d’un couple de collectionneurs américains, les Bass. D’un bout à l’autre de l’année, Le Bass propose une série d’expositions pointues et inspirantes, à découvrir aux portes du quartier art-déco. Pendant la foire art Basel, les jardins du musée servent d’écrin à une dizaine de sculptures et d’installations à voir absolument. Jusqu’au 2 avril prochain, ne manquez surtout pas Beautiful, l’exposition de l’artiste africain Pascale Marthine Tayou. Un régal. THE BASS, Collins Avenue, 2100.

la mar

L’hôtel Mandarin Oriental de Miami n’est pas situé à South Beach, là où a lieu Art Basel (ainsi que toute la frénésie qu’entraine la foire et la faune tendance qu’y s’y presse), mais bien dans le centre d’affaires de Miami. Longtemps ignorée, cette partie de ville est toutefois de plus en plus prisée. Quant au Mandarin Oriental, proprement dit, il se situe, comme tous les hôtels du groupe, dans un lieu de rêve, sur une île qui donne sur la baie. A tester absolument by night: la mar, le restaurant péruvien du chef Gaston Acurio dont la terrasse offre une vue à couper le souffle sur les gratte-ciel de Miami. Côté assiette, attendez-vous à une exposition de saveurs en mode terre et mer. Mention spéciale aux entrées à base de poisson cru, esprit ceviche, aussi sexy que diaboliquement délicieuses. La Mar by Gaston Acurio, 500 Brickell Key Drive.

The Museum of Ice Cream

Après San Francisco, Los Angeles et New York, c’est au tour de Miami d »accueillir un musée de la crème glacée. Entièrement rose, ce lieu ludique, décalé et centré sur l’expérience (donc forcément ultra instagrammable) joue la carte du partage et de l’interaction à tous les étages. Le clou du spectacle: une baignade dans une piscine remplie de 200 millions de granulés multicolores. The Museum of Ice Cream, Collins Ave 3400, Faena District Miami Beach.

STK

Ce restaurant dont la première enseigne est située dans le meatpacking district de New York est ce qu’on appelle un lieu bling et en vue. Parmi les 11 restaurants du groupe, celui de South Beach est probablement l’un des plus jeunes et trendy. Si vous êtes de passage à Miami et que vous voulez vous immerger dans l’ambiance de SOBE, cette cantine est un passage obligé. Arrêtez-vous d’abord au bar de l’entrée pour boire un cocktail en matant les locaux, puis installez-vous à l’une des tables du rez-de-chaussée pour continuer à profiter de l’ambiance. D’autant que dès 21 heures, un dj mixe en live au lieu du resto. Au menu: des plats de la mer sympas et bien exécutés, des steaks 100% US accompagnés de propositions carrément régressives comme… des macaroni gratinés. Et oui, on est aux Etats-Unis. STK, Collins Avenue, 2305.

Wynwood District

C’est le quartier outsider de Miami. Boho chic à souhaiter, Wynwood doit sa renaissance à un riche Américain qui a eu envie de redonner ses lettres de noblesse au quartier en le plaçant sous le signe du street art. Si vous aimez l’art urbain, attendez-vous à vous en avoir plein les yeux. Tous les murs de la ville sont investis par des pointures de la peinture à la bombe. En marge de ses fresques incroyables, Wynwood est l’occasion de découvrir de jolies boutiques alternatives et de siroter un café ou un Chai late au Panther Café, le hotspot préféré des locaux. Une sorte de Starbucks arty et anti-formaté.

The Webster

Si Laure Herard Dubreuil, la fondatrice de cette enseigne multimarque de luxe, vient d’ouvrir un nouvel espace à Soho, The Webster Miami reste le concept store à découvrir absolument si vous êtes de passage dans le quartier art-déco. La façade toute sculptée de ce magasin fondé en 2009 a coeur d’un batiment de 1939 est déjà un régal en soi. Tout comme la sélection de pièces griffées Chanel, Dior, Gucci... De quoi donner le tournis à toute fan de mode qui se respecte. Et comme on est ici à Miami, rien n’est trop beau ou trop cher. Un must à découvrir absolument, même si ce n’est que pour regarder. The Webster, Collins Avenue 1220.

Alloy Bistro

Ouvert il y a un an et demi par deux frères, mi- français, mi- tunisiens, cette jolie cantine esprit fusion est une autre bonne surprise de Downtown Miami. Profitez d’une soirée à l’opéra ou d’une visite au Perez Art Museum pour découvrir ce lieu sympa et finalement très européen dont la carte change de celle des restos US. Joliment présentées, les assiettes font la part belle aux produits de saison proposés dans de jolies déclinaisons créatives et inspirées. Si le temps le permet, installez-vous à l’extérieur sur l’une des petites tables en carrelage vert céladon. Votre diner à la lueur des bougies sera, on vous le promet, romantique à souhait. Alloy Bistro, 154 SE 1st avenue.

Le Design District

Même s’il a fallu plusieurs années avant qu’il atteigne sa vitesse de croisière, le Design District de Miami est un autre quartier en plein boom. Centré sur les enseignes de luxe (c’est simple: elles y sont toutes), il affiche une atmosphère chic et cool à la fois. La particularité de cette destination shopping, c’est qu’elle fait rimer art et luxe. En marge des sculptures urbaines, ne manquez pas de pousser la porte des boutiques. Les marques rivalisent en effet d’audace dans l’aménagement des magasins. Ne manquez pas la toute nouvelle boutique Gucci, le très beau magasin du label Loewe (qui y met certaines pièces de sa fondation d’art en lumière), ainsi que l’ICA, l’institute for Contemporary Art qui vient juste d’y être inauguré. 61 NE 41st.

17ème édition d’Art Basel Miami, du 6 au 9/12 2018. Tui Fly relie Bruxelles à Miami une fois par semaine. Infos sur tuifly.be

Plus de voyages: