Après avoir vu les clichés des premières neiges en Hautes Fagnes, on rêve tous de filer dans cette merveilleuse région en quête de déconnexion. Nos bonnes adresses et idées pour une escapade hivernale pleine de magie!

Les Hautes Fagnes à pied

Après une période de stress, rien de tel que de se détendre dans la partie la plus pure de la Belgique, les Hautes Fagnes, dans les cantons de l’Est entre Malmedy, Eupen et Monschau. La gamme de promenades y est énorme, des sentiers de la Grande Randonnée aux balades plus calmes. La Baraque Michel, près du Mont Rigi, est notre point de départ préféré et le deuxième point le plus haut de Belgique.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

LES FAGNES EN TOUTE SÉCURITÉ

Si vous souhaitez profiter pleinement de la nature avec des haltes régulières, l’itinéraire bien balisé de La Croix des fiancés est idéal. Sur papier, un parcours de 3 heures sur 13 km, mais qui peut s’avérer beaucoup plus long tant il y a de choses à voir dans cette mystérieuse zone de haute altitude, avec de nombreux cours d’eau. Au printemps, les tourbières se recouvrent des peluches blanches de l’herbe à laine, offrant un magnifique spectacle aux visiteurs et en hiver, la neige à perte de vue à de quoi faire rêver. La région est couverte de lacs et on est obligé de suivre les sentiers de randonnée, qui traversent souvent des ponts parfois si étroits qu’on craint de finir dans l’eau ! L’itinéraire de La Croix des fiancés tient d’ailleurs son nom de deux jeunes fiancés, Marie et François, qui ont sous-estimé les dangers des Hautes Fagnes il y a un siècle et demi lors d’un hiver rigoureux…

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ann-Sophie (@annsophiedebras)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Certaines parties des massifs tourbeux ne peuvent être visitées qu’avec un guide nature qualifié. Et cela en vaut la peine, car les zones C, encore très préservées, s’apprécient encore plus avec l’expertise d’un guide qui connaît tout de la faune et de la flore de la région, des nombreuses espèces de bruyère dans la zone plus sèche aux narthécies jaunes des zones marécageuses. Les randonnées guidées partent du bureau d’information du Signal de Botrange, du Centre nature et de La Maison du parc, pour une demi-journée ou une journée complète. À vous de décider si vous préférez les visites groupées ou les excursions en solo ou en duo avec un guide nature.

BIÈRE ET SPA

On le sait, pour l’instant l’Horeca est malheureusement encore fermé, mais quand ils auront rouvert leurs portes, on vous recommande ces délicieuses adresses! On vous conseille également vivement d’entrer dans l’une des brasseries cosy de la région pour réchauffer vos joues et reprendre des forces. À La Maison du Parc-Botrange, vous pouvez vous ravitailler près de la cheminée ronde à l’une des tables de la Fagn’étéria, qui propose de délicieuses quiches maison, des fromages et charcuteries et une trentaine de bières locales. Si cela vous tente, offrez-vous aussi une visite de la brasserie Belgium Peak Beer, à Sourbrodt, et de la Brasserie de Bellevaux, à Malmedy, avant ou après la randonnée (on recommande plutôt la seconde option).

Où dormir?

Si vous souhaitez vous reposer avant de reprendre la route, n’hésitez pas à réserver l’une des chambres, simples mais confortables, de La Baraque Michel. Si vous n’êtes pas friande des salles de bain partagées, optez plutôt pour une maison de vacances confortable à Sourbrodt, Waimes ou Ovifat. Envie d’un séjour carrément luxe ? Misez sur l’Hôtel des Bains, sur la berge sud du lac de Robertville, et son superbe spa Nuxe !