C’est le challenge qui envahit les réseaux sociaux ces derniers jours. Vous n’avez pas encore succombé à l’appel du Face App? Restez sur votre position!

Un challenge au succès dingue

L’application Face App qui permet de retoucher des photos via des filtres est ultra populaire ces derniers jours. La raison? L’appli a lancé un filtre qui fait vieillir, une option très appréciée des internautes qui ne cessent de partager leurs photos vieillies sur Facebook, Twitter ou encore Instagram. Et pour cause: qui n’a pas envie de savoir à quoi il/elle ressemblera dans 30 ou 50 ans? Si bien que même les people s’y mettent, comme les Jonas Brothers, Chiara Ferragni ou même David Guetta… Sur Instagram, de nombreux internautes s’amusent aussi à vieillir les stars. Par curiosité, vous avez peut-être téléchargé cette application et diffusé vos photos retouchées. Rien de dramatique nous direz-vous, c’est même plutôt assez drôle si on compare ce challenge aux précédent. Le hic? C’est que vous n’avez surement pas lu les conditions d’utilisation…

Vous diffusez beaucoup de choses sur vos réseaux sociaux? Attention à ces infos cruciale que vous feriez mieux de supprimer de votre profil Facebook.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par face app ly (@faceapp_l) le

Des conditions inquiétantes

C’est une mauvaise habitude que l’on ferait bien de surveiller: à force de télécharger des applications, on ne lit même plus les conditions d’utilisation ni la politique de confidentialité. Résultat, certaines applications abusent de notre confiance. C’est le cas de Face App: la société russe a émis une condition étrange dans sa politique de confidentialité. Ainsi, lorsque vous téléchargez une photo dans l’appli, vous cédez automatiquement tous vos droits sur ce cliché. Ainsi l’entreprise a le droit de réutiliser et exploiter ce cliché comme bon lui semble. De plus, vous lui donnez accès à vos données personnelles. Une situation qui inquiète particulièrement les autorités américaines. La réponse des propriétaires de l’app? Ils assurent que la plupart des photos sont détruites des serveurs dans les 48 heures.

Finalement, il vaudrait peut-être mieux attendre et laisser du temps à nos rides pour qu’elles se développent, non? Histoire d’éviter de se retrouver sur un panneau publicitaire russe vantant les qualités d’un chirurgien russe spécialisé en lifting…

Image cover © Jonas Brothers (Twitter)

Ceci devrait vous intéresser: