Profondément choquée par une agression raciste dans un bar, Gaelle van Rosen, une blogueuse belge suivie par 25.000 followers, a lancé un mouvement contre le racisme.

Triste constat

C’est un sentiment mitigé qui nous envahit en découvrant cette nouvelle campagne lancée par Gaelle van Rosen, une jeune maman blogueuse très active sur Instagram. Heureuses, de voir que des gens s’unissent pour dénoncer et combattre le racisme. Tristes, de constater que ce fléau est toujours présent dans notre société en 2018. Emmitouflée dans notre cocon formé par un entourage à l’esprit ouvert et des amitiés multi-culturelles, on en oublie parfois que le racisme, cette pensée archaïque, est malheureusement toujours bien présente dans notre société. Il faut voir la réalité en face: le racisme est encore à l’origine de nombreuses agressions physiques ou verbales. Et ce n’est pas les nombreuses insultes racistes reçues par Cécile Djunga, la pétillante présentatrice météo de la RTBF, qui vont nous faire dire le contraire…

Fifty Shades of Racism

Suite à une agression (physique et verbale) raciste dans un bar à Knokke, le Calypso, une maman blogueuse a donc décidé d’agir activement contre le racisme. Après avoir dénoncé ces événements scandaleux sur les réseaux sociaux, Gaelle van Rosen a reçu une quantité de messages de soutien et des témoignages de personnes ayant vécu une histoire similaire. C’est ainsi que lui est venu l’idée de lancer une grande campagne, un mouvement dénommé Fifty Shades of Racism. À l’aide de nombreux témoignages, la jeune femme espère libérer la paroles des victimes de racisme et conscientiser les personnes qui n’y seraient pas directement confrontées. Le mouvement Fitfy Shades of Racism publiera régulièrement des témoignages afin de sensibiliser le public. Une campagne forte qui, on le souhaite de tout coeur, fera disparaître une bonne fois pour toutes les terribles « Retourne dans ton pays » et autres propos intolérables…

Ceci devrait vous intéresser: