Ambiance cosy, cadre exceptionnel, tête-à-tête romantique ou découverte de nouvelles saveurs? Vous avez trouvé l’âme sœur, la rédac’ vous a dégoté le restaurant le mieux assorti à votre type de couple.

Locavores

Un restaurant, deux ambiances. Tel est le concept qui a vu le jour il y a quelques semaines à La Table, au cœur de Charleroi. Les gourmets connaissent déjà L’Atelier, une brasserie qui met à l’honneur bières régionales et petits plats locaux. Avec cette seconde adresse, La Manufacture urbaine vise une montée en gamme en termes de standing. C’est élégant et huppé avec un coin bistrot et un côté table. Cette adresse bistronomique, à la décoration chic et lumineuse, propose plus de 200 boissons différentes. La Table (comme L’Atelier) compte sur des produits locaux de qualité pour assurer son succès.

Le chef, Fabrizzio Chirico, joue la carte de la transparence en détaillant l’origine de tous ses produits. Dans l’assiette, un menu ambitieux débordant de créativité allant du mi-cuit de saumon au lait de coco à la volaille de Lustin servie avec son jus truffé. Un pur régal! Envie d’un peu plus de simplicité? Passez du côté bistrot. Foie gras maison, risotto aux saveurs italiennes et mousse au chocolat intense accompagnée de noisettes du Piémont vous attendent dans l’assiette. Des produits de qualité, une cuisine authentique agrémentée d’associations de saveurs originales, le tout à quelques pas seulement de la gare de Charleroi-Sud.

  • LA TABLE, 10 PLACE ÉMILE BUISSET, 6000 CHARLEROI, 071/70.20.18. LATABLE.MANUFACTURE-URBAINE.COM. MENU 3 SERVICES À 38 €.

Aventuriers

On espère que vous n’avez pas le vertige, car c’est à 100 mètres du sol que se cache notre adresse. Vous l’atteindrez en vous hissant au sommet de la plus haute sphère du plus célèbre monument bruxellois. Mais le restaurant de l’Atomium ne mise pas que sur un cadre d’exception. Alexandre Masson, le grand chef de l’établissement, revisite les traditionnelles tomates-crevettes et autres classiques made in Belgium à quelques pas seulement des nuages. Les plus téméraires s’attableront au bar qui épouse les formes de la sphère et surplombe vertigineusement la ville. Les plus frileux se rapprocheront du cœur du monument, dans la mezzanine. Saint-Jacques marinées à la gueuze, solette à l’ostendaise, canard laqué de Visé ou crémeux au chocolat noir et confit d’orange: la vue, aussi exceptionnelle soit-elle, ne parvient pas à voler la vedette aux assiettes, merveilleusement présentées. Une fois arrivés au septième ciel, il vous sera très difficile de remettre les pieds sur terre.

  • RESTAURANT ATOMIUM, SQUARE DE L’ATOMIUM, 1020 BRUXELLES, 02/479.58.50. WWW.ATOMIUMRESTAURANT.BE. MENU DÉCOUVERTE (5 SERVICES) À 68 €.

Fusionnels

Inséparables ou simples gourmets qui souhaitent tester deux fois plus de saveurs: les amoureux qui aiment partager leurs plats se rendront volontiers chez Ötap, une excellente enseigne établie dans le prestigieux quartier du Châtelain, à Bruxelles, où Paul- Antoine Bertin, le jeune chef de cette adresse qui a vu le jour en mai 2017, défend le concept du food sharing. Ötap, c’est aussi le temple du hygge. Un sentiment de sérénité vous emplit dès les portes franchies. Décoration minimaliste et inspirations scandinaves donnent le ton.

Ici, les plats se veulent aussi inspirés qu’épicés. Ceviche de bar à la citronnelle, cannellonis de courgettes farcis à la ricotta, gyozas maison, tartare de thon, moelleux au chocolat intense ou yaourt léger et granité aux agrumes: la carte varie en fonction des saveurs saisonnières. Prévoyez 5 à 7 plats pour deux (dessert compris). Dernier conseil: ne soyez surtout pas raisonnable et succombez à l’appel du beurre. Celui-ci, légèrement parfumé à la lavande et servi avec un petit pain tiède, ferait fondre n’importe quel mannequin de Victoria’s Secret.

  • ÖTAP, 10 PLACE ALBERT LEEMANS, 1050 BRUXELLES, 0472/75.47.38. WWW.ÖTAP.COM. COMPTEZ 6 À 9,50 € PAR ENTRÉE, 12 À 30 € PAR PLAT ET 9 € PAR DESSERT.

Mi-tradis, mi-modernes

(c)Eating.be

Direction le Bistro Racine qui vient de décrocher sa première étoile au Guide Michelin. L’enseigne, qui avait déjà été nommée Découverte de l’année en Wallonie au Gault & Millau en 2016, est une valeur on ne peut plus sûre de la gastronomie belge. Un cadre contemporain, une grande baie vitrée, une assiette étudiée et des ingrédients locaux de qualité: telles sont les clés du succès de ce restaurant situé à Braine-le-Château. Ce néo-bistrot allie cuisine traditionnelle et modernité. Un menu épuré composé de 4 entrées, 4 plats et 4 desserts aux inspirations françaises qui évoluent au gré des saisons. Aux fourneaux, un duo de chefs détonnant: Jimmy Collodoro et Jean-Marie Bucumi, qui ont fait leurs armes auprès de grands restaurateurs étoilés. Pas étonnant que les récompenses pleuvent sur ce somptueux établissement. Ne tentez même pas de vous y rendre au culot, il est évidemment impératif de réserver, surtout le jour de la Saint-Valentin.

  • BISTRO RACINE, 2 RUE COURTE DE LA STATION, 1440 BRAINE-LE-CHÂTEAU, 02/366.10.51. WWW.BISTRORACINE.BE. COMPTEZ 11 À 16 € PAR ENTRÉE, 18 À 28 € PAR PLAT ET 6 À 10 € PAR DESSERT.

Fins gourmets

Cette adresse comblera aussi bien les amoureux de grande cuisine que les fans d’automobile, la passion des propriétaires, Catherine et Olivier Lust, qui ont su parsemer leurs menu et déco de quelques discrètes touches rendant hommage aux sports moteurs. Ici, on sert une cuisine gastronomique française de haute volée, assurée par le chef Benjamin Laborie. Le jeune prodige s’est inscrit à la prestigieuse École de gastronomie Ferrandi à Paris à seulement 14 ans et a très vite côtoyé les plus grands en travaillant dans des restaurants étoilés. Le chef chouchoute tous ses produits, du mets principal aux accompagnements. On fond pour l’épaule d’agneau moelleuse et ses carottes glacées ou le turbot servi avec des gnocchis maison. Impossible de résister aux desserts, dont un biscuit ultra-tendre au chocolat Kalapaia 70 % accompagné d’un pétillant tartare de mangue.

  • LA LIGNE ROUGE, 38 CHAUSSÉE DE CHARLEROI, 1380 PLANCENOIT, 02/385.05.31. WWW.LALIGNEROUGE.BE. PREMIER MENU (3 PLATS) À 45 €.

Indécis

Saveurs venues d’Asie ou parfums d’Amérique latine? Pourquoi choisir quand on peut avoir les deux cultures dans notre assiette? Sanzaru est le fruit de la rencontre des saveurs péruviennes et des techniques culinaires japonaises. Un magnifique mariage qui a vu le jour il y a quelques mois. Les amoureux s’attableront sans hésiter dans ce fabuleux restaurant à la décoration épurée et boisée. Les plus téméraires trinqueront avec un Wazabistyle, un cocktail à base de coriandre, gin, wasabi et yuzu, tandis que les amateurs de sucré se contenteront d’une Perle d’Asie, un mix fruité et délicat composé de gin, mangue, fruit de la passion et yuzu. Japon et/ou Pérou, choisissez où vous ferez voyager vos papilles. Gyozas, tempuras ou tatakis à la péruvienne en entrée et burger de luxe au canard confit ou saumon poché au sureau et citron vert en plat principal. Si les saveurs japonaises semblent s’imposer dans les desserts — pour les matcha-addicts et les fans de mochis, ces choux asiatiques farcis à la glace —, les passionnés de chocolat péruvien ne seront pas en reste grâce au crumble de cacao et son espuma hautement chocolatée.

  • SANZARU, 292 AVENUE DE TERVUEREN, 1150 BRUXELLES, 02/773.00.80. WWW.SANZARU.BE. COMPTEZ 12 À 17 € PAR ENTRÉE, 19 À 35 € PAR PLAT ET 3 À 11 € PAR DESSERT.

Sans chichi

Simple, convivial et gourmand. Si vous recherchez ces qualités chez un restaurateur, rendez-vous à Wemmel, au Comptoir Be Burger. L’endroit, ouvert début décembre, peut paraître froid, mais l’intérieur déborde de convivialité. Derrière le bar et les grandes tablées se cache un coin plus cosy, idéal pour les sorties en couple. Ne faites surtout pas l’impasse sur les excellentes croquettes signées David Martin. Le chef étoilé, qui est aussi à l’aise derrière les fourneaux que devant la caméra, a imaginé quelques entrées pour l’enseigne. Croquettes de crevettes, saumon, parmesan, chicons ou parfumées à la truffe: le choix est cornélien!

  • Comptoir Be Burger, 397 chaussée de Bruxelles, 1780 Wemmel et 2 place Sainte Catherine, 1000 Bruxelles. Comptez environ 15 € pour un burger et 9,90 € pour une portion de croquettes. 02.828/00.97 (Wemmel) et 02/828.01.62 (Bruxelles). www.beburger.be.

GAEL février

Retrouvez ce dossier en intégralité dans le GAEL de février, disponible en librairie!

+ de bonnes adresses: